Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une voiture pour l'été

Une voiture pour l'été

Par ,

Réjouissons-nous, car le mercure recommence à grimper (lentement, mais sûrement), la neige fond, nos vêtements s'allègent et le sel qui grugeait nos autos se fait laver par la pluie.

À ce temps-ci de l'année, tout le monde semble marcher la tête plus haute et sourire davantage. Les conducteurs aussi sont plus heureux... sauf, bien sûr, quand vient le temps d'éviter de dangereux nids-de-poule, pour ne pas dire des nids d'autruche.

Fini les pneus d'hiver, les tapis d'hiver et parfois même la voiture d'hiver : c'est le moment de sortir la voiture d'été!

Personnellement, je n'ai jamais eu le plaisir de posséder deux voitures pour des périodes différentes de l'année. Je me contente en effet de changer mes pneus et mes jantes. Par contre, j'en connais plusieurs qui remisent leur précieux bolide pendant les rudes mois de l'hiver et qui attendent le retour du printemps plus impatiemment que des enfants anticipent le jour de Noël. Je les comprends.

La voiture d'été peut ne pas plaire à tous ceux qui la regardent, mais il n'y a souvent rien de plus beau pour son propriétaire. Arborant des pneus d'été et des jantes éclatantes, une peinture dépourvue de rouille et un décor intérieur exempt de calcium, de sable ou d'autres saletés hivernales, elle se veut tout indiquée pour d'agréables balades en soirée, de longues et mémorables aventures sur la route et bien entendu des accélérations rapides.

La voiture d'été est ce dont rêve tout adolescent qui pense à acheter sa première automobile. Il ne s'imagine pas en train de rouler dans six pouces de neige (à moins de s'appeler Mathieu St-Pierre); il se voit plutôt au volant d'une belle voiture, les vitres baissées pour sentir l'odeur de la campagne et entendre le son du moteur.

J'aime le printemps, parce que la ville résonne sous le rugissement grandissant des bolides sport et/ou modifiés, des turbocompresseurs qui s'en donnent à cœur joie et des systèmes de son qui crient à tue-tête. Fini l'hibernation, vive le beau temps! Et il n'y a rien de mieux que la voiture pour en profiter!

Je me plains souvent des caprices de Dame Nature et même du fait que nous ayons un hiver, mais chaque printemps, j'assiste avec frénésie au retour de la voiture d'été et j'en suis bien contente. Après tout, ça fait plusieurs mois que ces précieuses machines dorment dans un garage et, quand leurs propriétaires peuvent enfin les sortir en toute tranquillité d'esprit, c'est presque un spectacle sur nos routes.

Il y en a des plus récentes qui brillent de tous leurs feux et d'autres plus âgées qui semblent avoir besoin de beaucoup d'amour et de soin (souvent des projets non achevés). Cette diversité rend l'expérience encore plus intéressante.

Tous ensemble, saluons le retour de la voiture d'été. Si vous en avez une, je vous souhaite plusieurs belles et longues balades en toute liberté au cours des mois à venir.

route