Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Vive les bains de soleil

Par ,

Je ne gagnerai pas à la loto de sitôt, croyant que l’achat d’un billet n’augmente que marginalement mes chances de gagner. Mais laissez-moi vous dire que chaque instant passé derrière le volant d’une décapotable par une journée ensoleillée, je me sens gagnant… hiver comme été.

Il y a quelque chose de tellement euphorique dans la combinaison de transport mécanique et de soleil que les chercheurs devraient en étudier les effets. Si je pouvais embouteiller le bonheur suprême qu’apportent les rayons du soleil au volant d’un cabrio sur la grand-route, je pourrais faire passer Bill Gates pour un sans-abri.

Il y a quelque chose dans ce cocktail de soleil, de vent et de rugissement mécanique qui dope la sécrétion d’endorphines plus énergiquement qu’un boyau d’incendie et un brasier flambant. Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus, et je ne peux qualifier la sensation de supérieure à l’acte sexuel, mais elle est puissante et beaucoup, beaucoup trop rare.

J’adore le soleil, j’adore le vent et j’adore les autos. De tels aphrodisiaques se consomment mieux à 50 km/h et plus. Mon récent séjour en compagnie de la Mustang décapotable 2011 me l’a confirmé, comme Einstein a confirmé la théorie de la relativité. Et n’allez pas acheter un billet de loto en espérant vivre l’expérience, il n’y a pas pire gaspillage d’argent.

Tout ce qu’il faut pour vous sentir comme un million, c’est un bain de soleil, préférablement dans une décapotable animée par un V8 rugissant. Si la propulsion par combustion ne se matérialise pas, une bicyclette fera très bien l’affaire aussi!

À l’approche de l’hiver ici au nord du 49e, il est important de saisir chaque occasion pour exposer sa chair aux rayons régénérateurs du soleil. Faites-le. Sans toit ou sans moteur, le soleil s’en fout!