Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Scandale Volkswagen : un prêt de 20 milliards pour faire face aux dépenses

Scandale Volkswagen : un prêt de 20 milliards pour faire face aux dépenses

Par ,

Volkswagen vient de signer des ententes de prêt totalisant 20 milliards d’euros (29,2 milliards de dollars canadiens) auprès de 13 institutions financières pour éponger les énormes coûts engendrés par le scandale des moteurs truqués, selon Reuters, qui cite 3 sources proches du dossier.

Ainsi, chaque banque allongera entre 1,5 et 2,5 milliards d’euros pour aider le constructeur à assumer les dépenses liées aux rappels et poursuites qui s’accumulent à vitesse grand V depuis la découverte des logiciels trompeurs, qui permettaient aux véhicules de tricher lors des tests d’émissions.

Selon des analystes, Volkswagen devra payer un minimum de 40 milliards d’euros (58,4 milliards de dollars) pour couvrir l’ensemble des frais découlant de cette bévue majeure. Toujours selon les sources de Reuters, si le rendement des obligations de Volkswagen retrouve d’ici le printemps le niveau qu’elles avaient avant le scandale, le constructeur sera capable de rembourser l’intégralité de son prêt.

Environ 11 millions de véhicules devront être rappelés partout dans le monde car ils ont été dotés du logiciel fautif. Et malgré un programme de dénonciation volontaire et de nombreuses enquêtes, Volkswagen n’a toujours pas identifié la ou les personnes responsables de cette immense tricherie.