Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une technologie de détection des kangourous testée par Volvo

Une technologie de détection des kangourous testée par Volvo

Par ,

Volvo veut mettre au point une technologie qui lui permettra de détecter les kangourous, ces marsupiaux étant impliqués dans le plus grand nombre de collisions d’animaux avec des véhicules sur les routes australiennes. Ainsi, une équipe spécialisée du constructeur étudie actuellement les kangourous dans leur habitat naturel dans le but de collecter des données sur leur comportement et leurs habitudes. Chaque année, ce sont plus de 20 000 kangourous qui se font heurter par des véhicules dans le pays, ce qui entraîne des réclamations de plus de 75 millions de dollars australiens (environ 69,9 millions de dollars canadiens) aux compagnies d’assurances.

 «En Suède, nous avons fait des recherches impliquant des animaux plus grands et plus lents comme l'orignal, le renne et les vaches, qui représentent un réel danger sur nos routes. Les kangourous sont plus petits que ces animaux et leur comportement est plus erratique. Voilà pourquoi il est important pour nous de tester et de calibrer notre technologie sur de vrais kangourous dans leur milieu naturel », selon Martin Magnusson, ingénieur principal en sécurité chez Volvo. Il précise également que cette technologie sera axée sur la conduite sur autoroute, alors que le système de détection de piétons développée par le constructeur était orientée sur la conduite en milieu urbain.

« Les kangourous sont des animaux très imprévisibles et difficiles à éviter, mais nous sommes confiants que nous pouvons affiner notre technologie pour les détecter et éviter les collisions sur la route ». Rapides, ces marsupiaux se déplacent à vitesse moyenne de 20 à 30 km/h et peuvent fuir à 60 km/h avec une vitesse de pointe à 90 km/h.