Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

WRC: Arrivée probable de Volkswagen en rallyes mondiaux

WRC: Arrivée probable de Volkswagen en rallyes mondiaux

Par ,

Même si aucune annonce officielle n’a encore été faite par Volkswagen, la marque allemande devrait bel et bien effectuer son retour en Championnat du monde des rallyes d’ici 2013, et avec des moyens importants …

Selon des sources bien renseignées, l’annonce devrait être faite à la fin du mois de mars, vraisemblablement dans le cadre du Rallye du Portugal.

Ce retour devrait être effectif avec des apparitions ponctuelles en 2012, avant un programme complet en 2013.

Concernant le modèle aligné en WRC, après avoir évoqué la Scirocco, c’est la Polo qui semble devoir faire l’objet d’une adaptation à la réglementation du championnat du monde des rallyes.

Nasser Al Attiyah, pilote officiel Volkswagen (Photo: Volkswagen)

D’après les rumeurs, un budget de 100 millions d’euros serait alloué par Volkswagen à son programme WRC. Voilà qui en dit long sur les ambitions du constructeur allemand…

Quant aux pilotes, Petter Solberg ferait partie des grands favoris pour un statut de pilote d’usine. Contraint de courir par le biais de son équipe privée depuis le retrait de Subaru fin 2008, le Norvégien a prouvé qu’il n’avait rien perdu de son coup de volant.

Solberg serait en pourparlers avec Volkswagen depuis un certain temps. Nasser Al Attiyah (photo), pilote VW en rallye raid (il a remporté le dernier rallye Dakar) est lui aussi sur la liste. Le pilote du Qatar s’illustre déjà en WRC, dans la catégorie S2000.

Quant à l’autre pilote VW en rallye raid, l’ancien champion du monde WRC Carlos Sainz, il serait très impliqué dans le programme de développement de la nouvelle voiture. Pourrait-il faire son retour en compétition rallye ?

C’est l’ingénieur François-Xavier Demaison qui serait en charge du développement de la nouvelle Volkswagen WRC. Ancien de chez Peugeot, puis de Prodrive (programme Subaru en WRC), le Français a suivi Petter Solberg lorsque celui-ci à monté sa structure privée. Les deux hommes pourraient bien se retrouver une nouvelle fois associés dans cette nouvelle aventure…

Il s’agit-là d’une excellente nouvelle pour le WRC, qui verrait ainsi l’arrivée d’un quatrième constructeur aux côtés de Citroën, Ford et Mini (qui effectuera ses débuts lors d’un programme partiel en 2011 avant une pleine saison en 2012).

L’introduction du moteur 1,6 litre turbo à injection directe (moins coûteux, moins polluant) a, semble-t-il, pesé dans la décision de BMW (Mini) et de VW.