Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac Escalade 2002

Cadillac Escalade 2002

Par ,

Cadillac Escalade: La deuxième fois est la bonne

Cadillac, qui avait raté son entrée en scène lors de la première introduction de l'Escalade en 1999, a fait beaucoup mieux avec la cuvée 2002.

On dit que nous n'avons pas de deuxième chance de faire une première impression. C'est vrai, mais dans le cas de Cadillac, la deuxième fois est la bonne. De bâclée et inachevée lors de son introduction, la présentation et l'assemblage sont plus raffinés. La plate-forme hydroformée qui commence à faire le tour des produits GM transforme complètement la conduite, un véritable salon roulant.

Carrosserie

Après avoir mis sur le marché un Chevrolet Tahoe à peine déguiser, les concepteurs de Cadillac ont pris le temps de donner une personnalité propre à la nouvelle Escalade. Au lieu de simplement signer la nouvelle version de la GMC Denali, Cadillac a créé un tout nouveau véhicule à partir de la caisse du Denali. L'Escalade est en fait une grande familiale à quatre portes dont on reconnaîtra l'avant à ses énormes phares carrés et à sa calandre chromée massive affichant le nouvel emblème de la marque. Une ligne aux angles affûtée qui représente bien la nouvelle image Cadillac. Fidèle à sa réputation, GM n'a pas lésiné sous le capot. Pas moins de 345 chevaux s'extirpent du moteur V8 de six litres. En plus d'être capable de remorquer 8 500 livres (3 856 kilos) avec 7 passagers à bord, l'Escalade procure des accélérations dignes d'une voiture sport, symphonie gutturale incluse. Un 0-100 km/h en moins de neuf secondes pour une bête de plus de deux tonnes, c'est loin d'être mauvais.