Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

CHEVROLET IMPALA : UNE VOITURE QUI A DU POTENTIEL

CHEVROLET IMPALA : UNE VOITURE QUI A DU POTENTIEL

Par ,

Par le passé, General Motors nous a souvent promis mers et mondes pour nous offrir en fin de compte des voitures qui étaient plutôt ordinaires. Au cours des deux ou trois dernières années, le numéro un mondial a décidé de s'intéresser à la substance et d'assembler des automobiles solides, fiables et offrant un bon comportement routier.

Les organes mécaniques sont éprouvés, le confort adéquat et la tenue de route très bien équilibrée. Ce sont les commentaires qui ont accueillis la plupart des nouveaux modèles commercialisés par GM depuis une couple d'années.

La nouvelle Impala est de cette cuvée. Elle partage la même plate-forme que les Oldsmobile Intrigue et Pontiac Grand Prix non sans y avoir apporté des améliorations visant à augmenter la rigidité et alléger la structure. Les ingénieurs sont d'ailleurs très fiers du support du moteur en aluminium. Ce châssis plus rigide permet de choisir des ressorts et des amortisseurs plus souples. Le confort est amélioré tandis que le comportement routier n'en souffre pas. Mieux encore, l'Impala LS est pourvue d'une suspension plus ferme et une direction moins démultipliée dans le but d'offrir un agrément de conduite plus relevé.

La lecture de la fiche technique nous permet de savoir que tous les modèles roulent sur des pneus de 16 pouces et sont ralentis par des freins à disques aux quatre roues dont les dimensions sont supérieures à la moyenne.

Les moteurs sont des vétérans qui ont démontré leur fiabilité sur d'autres modèles. Le V6 3,4 litres de 180 chevaux est de série tandis que le V6 3,8 litres de 200 chevaux est disponible en option. Les deux sont reliés à la boîte Hydramatic 4T65-E à commande électronique qui est devenue une référence en fait de douceur et de fiabilité.

Cette Chevrolet ne cache pas ses origines. Sa silhouette est typiquement nord-américaine de même que la présentation de l'habitacle. Le tableau de bord n'est pas original. En guise de compensation, toutes les commandes sont à la portée de la main. La banquette avant permet d'asseoir trois adultes mais le support latéral est nul. À moins de cas exceptionnels, les sièges baquets sont fortement recommandés. La banquette arrière est confortable et l'espace réservé au jambes est généreux.

La plus grosse des Chevrolet se débrouille fort bien sur la route. Son équilibre général est bon, la direction précise et les freins puissants.

Même si elle n'est pas intimidée par les routes sinueuses, elle est encore plus à l'aise sur l'autoroute. Il faut cependant déplorer le choc des amortisseurs au passage de certaines imperfections de la chaussée.

Cette américaine pure et dure demeure fidèle à ses origines. Sans vouloir faire de l'épate, elle s'acquitte fort bien de sa tâche. Et il faut le souligner : la finition est très bonne.

Feux verts
Feux rouges
  • Éléments mécaniques sains
  • Bonne tenue de route
  • Freinage efficace
  • Habitabilité généreuse
  • Bon rapport qualité / prix
  • Feux arrière controversés
  • Tissus des sièges peu élégants
  • Commandes de climatisation élémentaires
  • Certains groupes d'option saugrenus
  • Banquette avant à éviter
Gallerie de l'article