Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Cadillac DTS 2006

Essai: Cadillac DTS 2006

Le raffinement lui va bien Par ,

Le raffinement lui va bien

Devinez quoi. La nuit dernière, j'étais en train de flotter sur un nuage, pourtant je n'étais pas endormi. Où étais-je? Dans une Cadillac DTS, bien
(Photo : Rob Rothwell, Auto123.com)

sûr. Depuis que la marque de luxe de la division américaine de General Motors a effectué un changement de cap vers des berlines plus petites et plus performantes, la DTS émerge comme étant la grosse Caddy de la gamme. Elle occupe maintenant la place laissée par la DeVille qui a pris une retraite bien méritée après des décennies de loyaux services. Tout comme sa devancière, la DTS est une grande berline qui fait usage d'une plateforme conçue pour la traction avant. Bon, il s'agit d'un point qui risque bien d'en satisfaire plusieurs et aussi d'en décevoir d'autres. Pour ma part, comptez moi parmi les « autres ». J'adore les qualités dynamiques de cette confortable routière si on oublie le fait que le délectable V8 Northstar est rattaché aux roues avant. Ce jumelage ne génère pas d'effet de couple de manière significative à moins de filer à toute allure sur une chaussée dégradée; ici une poigne solide est requise pour maintenir le véhicule entre les deux lignes qui bordent la voie. Toutefois, il serait importun de demander à une voiture de luxe de performer comme une berline sport. D'ailleurs, si vous désirez un tel véhicule, Cadillac offre toute une panoplie de berlines de performance à propulsion et ils sont plus aptes à la conduite athlétique que la sublimement douce DTS. Même si son comportement routier est décent, la DTS représente d'abord l'élégance, le luxe et le confort divin, mais sans être dépourvue d'adresse.

(Photo : Rob Rothwell, Auto123.com)
Si la ligne n'a rien d'extraordinaire ou de controversé comme le travail de Chris Bangle sur la BMW de série 7, la DTS possède une stature imposante et moderne que j'ai trouvée séduisante. Son apparence est pure et symétrique, équilibrée et proportionnelle et elle possède un coefficient de traînée des plus impressionnants. La silhouette générale n'est sans doute pas la plus effilée, mais la grosse Caddy arrive à obtenir un coefficient de seulement 0,32, un chiffre réservé jadis aux voitures sport profilées et dispendieuses. Alors, pourquoi parler du coefficient de traînée? Tout simplement parce qu'il permet à l'imposante berline de doucement fendre l'air, sans turbulence indésirable qui conduit au gaspillage d'hydrocarbures et enfin, de diminuer les bruits de vent. Les véhicules de grand luxe sont censés respirer le silence et la DTS est la voiture la plus silencieuse des silencieuses. Mon véhicule d'essai isolait fort bien l'habitacle des bruits de vent et de route. Son fonctionnement raffiné et paisible est définitivement sa plus grande qualité, mais avant d'assumer que le seul bruit qui sera entendu est le tic tac de l'horloge analogique rectangulaire, il ne faut pas exagérer.

(Photo : Rob Rothwell, Auto123.com)

Le V8 Northstar de 4,6 litres à haut rendement de 291 chevaux est à l'origine de cette rare sonorité douce et discrète qui sort du système d'échappement double. En conduite civilisée, rien de plus qu'un murmure est perceptible. Écrasez la pédale au plancher et la bête émerge dans un rugissement semblable à celui de la Corvette, mais en version un peu plus discrète et plus digne. Bien qu'elle fasse monter la balance à 1 836 kg (4 047 lbs), la lourde DTS n'affiche aucune mollesse. En tout cas, pas lorsqu'elle est équipée du plus puissant des deux moteurs Northstar se trouve sous son long capot (le Northstar de série développe 275 chevaux). Le Northstar à haut rendement doit son surcroît de muscle au système de distribution variable des soupapes (VVT), il en résulte une accélération énergique et rectiligne et une incroyable puissance pour doubler en toute sécurité. Les deux versions du moteur Northstar sont jumelées à une boîte automatique à 4 rapports. Contrairement aux boîtes automatiques offertes par la compétition et qui proposent le mode manuel et jusqu'à 7 rapports, il n'y a rien de particulièrement spécial ou sophistiqué à propos de la transmission de la DTS. Elle fait le travail de manière fiable et sans anicroche.