Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Dodge Dakota 2006

Essai: Dodge Dakota 2006

Par ,

Prêt pour le boulot dur

Le Dodge Dakota, avec l'ajout d'un moteur V8, présente un avantage indéniable face à la concurrence dans la catégorie des camionnettes intermédiaires : il offre une puissance accrue et surtout un couple moteur capable de tirer une charge plus lourde.

Deux modèles
Dodge nous a habitués, depuis des années, à des lignes massives, et le
Dakota ne se dément pas du camion : il veut ressembler à son grand frère. Mais à part sa calandre massive, le reste ne se démarque pas de la concurrence. Deux modèles sont disponibles dans une des trois livrées, soit de base (SL/SLT), Plus ou Laramie. Vous pouvez opter pour une cabine avancée, le Club Cab, ou une cabine à quatre portières, le Quad Cab. D'un point de vue pratique, la cabine avancée se limite avant tout à offrir plus d'espace de rangement intérieur.

Caisse de six pieds
La caisse du Dakota a une longueur de six pieds, soit quelques pouces de plus que celles des concurrents, mais les renflements intérieurs des ailes réduisent l'espace de chargement pratique. Les taquets d'ancrage en forme de H s'avèrent plus pratiques que les anneaux traditionnels.

Finition intérieure
L'angle d'ouverture étroite des portes avant donne accès à une cabine spacieuse, où l'on pourra asseoir occasionnellement un troisième
passager ou rabattre ce dossier pour en faire un appuie-bras. Malgré un assemblage de bonne qualité, la finition très plastique déçoit par son allure. Il faut préférer les sièges en tissu, car les sièges en cuir sont trop durs et manquent de support latéral. L'appuie-bras central gêne les mouvements pour attacher la ceinture de sécurité. Les porte-gobelets ajustables peuvent recevoir des contenants de grandeurs variées. À l'arrière, c'est une autre histoire : oubliez les strapontins du Club Cab; ils sont inconfortables. On a l'impression d'être assis sur une planche de bois. La version Quad Cab à quatre portières constitue un meilleur choix. Quant au système de ventilation, il s'avère efficace. Le système audio ne reçoit qu'une cote moyenne.

Position de conduite
Grâce à l'ajustement électrique du siège du conducteur, nous pouvons compter sur une bonne position de conduite. L'instrumentation, assez complète et dotée d'un excellent éclairage indigo, se lit aisément, et les contrôles s'atteignent facilement, sauf un, celui du changement de mode de traction dans les versions 4 x 4, qui se loge trop à droite du tableau de bord. La visibilité est bonne à l'avant, mais l'appuie-tête de droite cache la vue ¾. Les rétroviseurs, de bonnes dimensions s'ajustent aisément. Nous avons apprécié l'efficacité des essuie-glaces.