Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GMC Acadia 2017 : premières impressions

GMC Acadia 2017 : premières impressions

Une sérieuse métamorphose Par ,

L’année 2016 était déjà la 10e de l’Acadia, sous sa forme actuelle, au sein du groupe GMC. Le gros VUS a en effet vu le jour pour le millésime 2007, presque en même temps que ses cousins, le Saturn Outlook (2007), le Buick Enclave (2008) et le Chevrolet Traverse (2009). 

Dire qu’il était dû pour une refonte serait un euphémisme. 

GMC est passée à l’acte, donc, mais elle ne s’est pas contentée de bêtement faire évoluer son produit. En fait, elle l’a métamorphosé. Sa plateforme est nouvelle, il a fondu comme neige au soleil en perdant 728 livres et on a retranché 7 pouces à sa longueur, 3 à sa largeur. Question de le situer, il demeure plus volumineux que l’actuel Terrain. 

On n’a conservé que le nom, c’est tout. La raison est simple; les ventes d’Acadia ont crû au cours des dernières années et ce modèle se vend plus que ses 2 jumeaux. 

Le nouveau format reflète aussi une réalité, soit celle de répondre à la demande pour des VUS plus « compacts ».  

La famille avant tout

La présentation médiatique du nouvel Acadia s’est tenue dans le somptueux décor de Whistler, en Colombie-Britannique. L’endroit a été choisi pour son caractère qui invite à l’aventure, certes, mais aussi pour démontrer que c’est le genre de place que l’on visite en famille, lorsqu’on possède un Acadia, selon GMC bien sûr. 

À ce chapitre, donc, la nouvelle mouture poursuit l’œuvre de l’ancienne, en ce sens qu’elle peut accueillir jusqu’à 7 personnes grâce à la présence d’une 3e banquette. L’espace à bord est plus restreint, de toute évidence, mais on n’y perd pas trop au change; il faut avouer que l’ancienne mouture était gigantesque. On peut donc très bien vivre avec l’espace proposé de ce nouveau modèle. On a même songé à rendre facile l’accès à la 3e banquette, même lorsqu’un siège d’enfant est installé à la 2e rangée. 

Pour le chargement, notez qu’il est possible d’obtenir un plancher plat en rabattant les sièges des rangées 2 et 3.

Et si vous manquez encore de place, et bien il y a le Yukon, pour rester au sein de la famille GMC. 

Versions

Au total, 4 habillages sont proposés avec ce nouvel Acadia. Les offres de base, SLE (1 et 2), les SLT (1 et 2), ainsi que les variantes All Terrain et Denali. Dans le cas de cette dernière, on parle du nec plus ultra, d’une édition qui propose tout, à condition d’avoir les poches bien remplies; son prix de base est de 54 695 $. 

Salé, vous dites?

Concernant la mouture All Terrain, il s’agit d’une nouvelle signature au sein de la gamme. En gros, son traitement est plus sportif au niveau de l’apparence (grille, design des roues, accents noirs plutôt que chromés et logos distinctifs). Le modèle profite aussi d’un rouage intégral différent de ceux des autres versions. En gros, son dispositif à 4 roues motrices est à double embrayage et promet d’offrir plus de traction lorsque la surface se dégrade. 

La majorité des acheteurs trouveront leur compte avec les versions SLE et SLT, lesquelles se négocient entre 35 000 $ et 48 000 $. Les dirigeants de GMC croient d’ailleurs que 48 % des ventes du prochain modèle auront cours dans cette fourchette de prix. Seulement 26 % des transactions du modèle de la génération précédente jouaient dans ces eaux-là. Il faut dire qu’il était légèrement plus cher.

Quant aux prix de chacune des moutures, ça se lit comme suit : Acadia SLE 2RM : 34 995 $; Acadia SLE 4RM : 37 995 $; Acadia SLT 4RM : 47 295 $; Acadia All Terrain 4RM : 49 390 $; Acadia Denali 4RM : 54 695 $.

Mécaniques

On aura droit à 2 mécaniques sous le capot de l’Acadia. Les modèles SLE reçoivent de série un 4-cylindres de 2,5 litres dont la puissance est chiffrée à 193 chevaux et 188 livres-pieds de couple. Aussitôt qu’on amorce son processus d’achat avec la version SLT, on profite d’un nouveau V6 de 3,6 litres, un bloc dont la prestation annoncée est de 301 chevaux et 271 livres-pieds de couple. 

Dans les 2 cas, une boîte automatique à 6 rapports est jumelée. 

Nous n’avons pu conduire de modèles équipés du plus petit moteur, l’arrivée de ce dernier étant prévue d’ici la fin du mois de septembre. Quant aux versions à moteur V6, la puissance est juste. Avec l’ensemble de remorquage, il est possible d’atteler 4 000 livres à l’arrière. 

Un pas en avant

Si la conduite du modèle d’ancienne génération n’était pas cauchemardesque, elle n’était pas très inspirante non plus. Sans vous confier qu’on s’exalte au volant de la nouvelle cuvée, on a fait un gros pas en avant en matière d’agrément de conduite. Le châssis est solide et rigide. Nous avons pu le constater en accumulant les kilomètres sur le Sea to Sky Highway, une autoroute sinueuse qui relie Vancouver et Whistler. Malgré de nombreux virages serrés et rapides, jamais l’Acadia ne s’est montré instable. 

Sa conduite peut être qualifiée de rassurante, nul doute.  

Il sera intéressant de mettre à l’essai les rouages à 4 roues motrices l’hiver venu. Au niveau du comportement, la version All Terrain propose un rendement un peu plus sec, ses réglages de suspension étant légèrement différents. 

La techno

Lorsqu’on met à l’essai un nouveau produit, nous sommes bombardés d’informations lorsque vient le temps de noter les caractéristiques de sécurité et les commodités reliées à la connectivité. Nous nous contenterons ici d’y aller avec ce qui est nouveau. 

En matière de sécurité, tout y est, surtout lorsqu’on grimpe dans la gamme (modèles SLT). GMC offre même une première dans l’industrie, soit un avertisseur pour le siège arrière. Cette année encore, des histoires d’enfants décédés, oubliés à l’arrière, sont venues ternir les bulletins de nouvelles. En somme, si vous ouvrez les portes arrière du véhicule lors de vos déplacements, une alerte vous invitant à jeter un coup d’œil à cet endroit apparaît au centre de l’instrumentation lorsque vous coupez le contact. 

Si une vie est sauvée grâce à ce système, tout ce qui a été investi pour le rendre disponible n’aura pas été vain. 

Enfin, en matière de connectivité, les incontournables applications Apple CarPlay et Android Auto font partie de l’équipement de série de tous les modèles.  

Conclusion

Dans le passé, je n’ai pas toujours été tendre envers les propositions de GM, souvent capable du meilleur et du pire. 

Dans le cas de ce nouvel Acadia, c’est plus positif que négatif. On semble, cette fois-ci, avoir mis la qualité au premier plan, sans compter qu’on y est allé d’un design réussi, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. 

Ce qui est certain, c’est que ce produit va bien vieillir. Il faudra surveiller la qualité générale des versions de base, absentes à la présentation. 

Reste aussi à voir quel genre de fiabilité le nouvel Acadia va nous proposer. Ces dernières années, le modèle qui nous quitte avançait un bilan acceptable. Cependant, ses premières années sur le marché avaient été CATASTROPHIQUES. Croisons-nous les doigts. 

Quant au prix, il est salé, beaucoup trop salé lorsqu’on opte pour un modèle All Terrain ou Denali.

Évaluez bien vos besoins si ce véhicule figure sur votre liste d’achat; votre portefeuille ne s’en portera que mieux. 

 

 

 


 

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
GMC Acadia 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
GMC Acadia 2017
GMC Acadia 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Rufiange
Photos du GMC Acadia 2017