Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda3 2004

Mazda3 2004

Adieu 5 et cie, allô 3! Par ,

Mazda3 2004
Adieu 5 et cie, allô 3!

Si Michel Benchimol, président de Mazda Canada, avait pu extirper un génie d'une lampe oubliée, les Canadiens se seraient faits offrir la Protegé pendant plusieurs années encore. Après tout, la petite voiture a propulsé son fabricant vers des ventes record durant plusieurs années consécutives.

Champigny, France - Ceci est plus particulièrement vrai au Québec où la Protegé et ses déclinaisons (Protegé5 et Mazdaspeed) ont représenté pas moins de 60 des ventes du constructeur. Mais les hautes instances japonaises, perchées là-bas dans leur tour de Hiroshima, en ont décidé autrement : la Protegé doit tirer sa révérence à l'échelle mondiale pour céder sa place à la Mazda3. Que les amateurs de sympathiques compactes au moins se consolent. Comme elle suit un modèle enseveli sous les accolades et les honneurs, la Mazda3 n'a d'autre choix que d'être aussi épatante, sinon meilleure.

Un certain dilemme

Depuis que les 3 ont commencé à se montrer le bout du pare-chocs dans l'un ou l'autre des 50 concessionnaires Mazda du Québec, vous devez choisir entre une berline et une bicorps. La première exhibe une allure forcément plus familiale, évoquant avec fierté d'indéniables traits de famille avec la Mazda6, alors que la seconde, au capot pointu et aux hanches rondouillardes, s'affirmera sans aucun doute comme le choix des célibataires, peut-être même des amateurs de tuning.

Les berlines GX, GS et GT se démarquent l'une de l'autre par les dimensions des roues (15, 16 et 17 pouces) et la richesse de leur équipement standard, tandis que les modèles à hayon GS et GT, à bien y penser, font de même... Un ensemble Sport (antibrouillard, jupes, etc.) est proposé pour les deux configurations. Par contre, rien de concret n'a encore filtré sur une version Mazdaspeed.

Notons au passage que le conglomérat Ford a enjoint les ingénieurs nippons de travailler sur la nouvelle plateforme de concert avec des ingénieurs de Volvo (pour profiter surtout de leur compétence en matière de sécurité) et américains (apparemment pour apprendre des choses au chapitre de la suspension), de manière que la Mazda3 (dont le nom de code au Japon est " C-Car ") puisse également se métamorphoser en Volvo S40 et en Ford Focus.