Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 4MATIC 2012 : essai routier

Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 4MATIC 2012 : essai routier

J'y ai goûté et je m'en suis régalée Par ,

Mercedes-Benz est réputée pour ses voitures de luxe ultra sophistiquées et la S 350 BlueTEC 2012 en est probablement le meilleur exemple, elle qui offre le meilleur des deux mondes. Un acheteur qui ose dépenser autant d'argent ne voudrait pas passer pour un conducteur irresponsable et un pollueur insouciant, tout comme il ne voudrait jamais se contenter d'une modeste Prius.

Avouez-le, en regardant cette imposante berline allemande, vous croyez avoir affaire à un monstre qui détruit la couche d'ozone avec son moteur assoiffé de combustible fossile, laissant mourir des dizaines d'espèces rares sur son sale passage. Erreur! Derrière son distingué faciès, la Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 2012 cache un moteur diesel hautement efficace qui rejette à peu près la même quantité de CO2 qu'un pet de bourdon.

Rien de tel pour vivre une expérience de conduite raffinée sans se sentir coupable.

Traitement royal
Mon modèle d'essai, tout vêtu de noir, possédait ce caractère sobre et discret qui plaît aux financiers conservateurs, aux mafiosos et aux politiciens américains. Plutôt que de crier « Je vaux une fortune! », il chuchote un message que seuls les fins connaisseurs sauront pleinement apprécier. Honnêtement, en montant à bord, ensevelie de cuir haut de gamme et d'autres richesses incroyables, j'avais l'impression de rêver.

Comment pourrait-il en être autrement dans une merveille d'ingénierie allemande qui frôle les 130 000 $? Dès que l'on ferme la porte, l'habitacle se transforme en une chambre forte scellée et silencieuse qui nous isole complètement des tracas et des perturbations du monde extérieur.

La Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 4MATIC 2012 nous fait aussi cadeau de somptueux sièges en cuir au joli parfum. Ceux-ci peuvent tantôt nous réchauffer, tantôt nous garder au frais, tantôt nous masser le dos. Ils maintiennent le corps solidement en place lors des virages. Évidemment, plusieurs propriétaires choisiront de céder le volant à un chauffeur afin de se prélasser à l'arrière. Bonne nouvelle : le confort s'avère aussi généreux qu'à l'avant et l'espace pour les jambes abonde. En appuyant sur un bouton, on peut même déployer le pare-soleil de lunette arrière ou ouvrir le coffre.

Sécurité exceptionnelle
Une myriade de dispositifs de sécurité viennent rehausser la tranquillité d'esprit des occupants. La Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 2012 utilise par exemple un système qui surveille activement les angles morts et un autre qui détecte une sortie de voie involontaire ou même une collision imminente. Une force de freinage est alors judicieusement appliquée pour ramener la voiture à l'ordre. Devant l'inévitable, le système PRE-SAFE déclenche un freinage à fond immédiatement avant l'impact afin de réduire considérablement la gravité de l'accident.

J'ai toujours pensé que je faisais partie des plus féroces détracteurs des tutelles électroniques, mais je dois maintenant avouer qu'il est facile de leur faire aveuglément confiance. Voici pourquoi il faut éviter de tomber dans le piège :

Sous une pluie torrentielle, je pouvais rouler à la même vitesse que d'habitude malgré le manque de visibilité, et ce, parce que l'avertisseur de sortie de voie me gardait sur le droit chemin. Pendant ce temps, l'alerte pré-collision m'empêchait de m'approcher dangereusement des véhicules devant moi. Or, un moment donné, pour une raison que j'ignore, tous les systèmes de sécurité ont cessé de fonctionner. Résultat : j'ai dû me fier à mes propres compétences pour arriver à destination saine et sauve.

Puissance explosive
Moi qui ai conduit la très explosive S 63 AMG de 536 chevaux dans les Alpes françaises il y a quelques années, je sais parfaitement ce que doit ressentir un homme-canon. La Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 2012 semble faire pâle figure avec ses 240 chevaux, mais son couple faramineux et quasi instantané de 455 livres-pied lui confère une force d'accélération amplement suffisante pour le commun des mortels.

Comme il se doit d'une grande routière de cette trempe, le système de transmission intégrale 4MATIC et l'excellente suspension à amortisseurs réglables favorise un roulement stable et serein. Mon devoir de journaliste automobile m'a poussée à la conduire agressivement en mode Sport, ne serait-ce que pour quelques instants. Or, je me suis vite rendue compte que le mode Confort convient à la vaste majorité des situations. Après tout, la S 350 n'est pas un bolide de course!

Le gros volant (décoré de bois véritable, soit dit en passant) nous permet d'apprécier la rapidité et la précision de la direction, même si celle-ci se montre un peu légère à l'occasion. Les freins, de leur côté, m'ont déçue par leur puissance tout juste adéquate. Il faut dire qu'ils ont une masse énorme à ralentir.

Un vrai régal
La cerise sur le gâteau qu'est la Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 2012 4MATIC? Sans contredit sa consommation d'à peine 6,2 L/100 km sur l'autoroute et 10,2 L/100 km en ville. Facture totale au terme de ma semaine d'essai : un maigre 65 $. En conduisant, j'ai même oublié qu'il s'agissait d'un modèle diesel tellement le moteur opère en douceur.

Bref, la S 350 BlueTEC procure tout le confort et les petits plaisirs que l'on attend d'une berline de 130 000 $ - et elle le fait de manière écoresponsable grâce à sa superbe économie de carburant.

Cet essai routier de la Mercedes-Benz S 350 BlueTEC 4MATIC 2012 a originalement été publié sur Auto-Venus.com.
 

Essais routiers et évaluations

Experts
    Consommateurs
    Mercedes Classe S 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article