Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes C230 2003

Mercedes C230 2003

Par ,

Grand tourisme abordable

Qui a dit que Mercedes était une marque conservatrice? Ces dernières années, la firme de Stuttgart n'a jamais été aussi dynamique. Classe C, Classe E, Classe S, CL, CLK, SL, nommez-les, elles ont toutes été renouvelées depuis le début du nouveau millénaire. L'an dernier, un soi-disant coupé sport, la C230, est venu se greffer à la classe C.

Carrosserie

Même si le coupé C230 partage sa plateforme avec les berlines de Classe C, il rien reprend aucun élément de carrosserie. C'est donc un modèle à part entière, et non une version deux portes de la berline. D'ailleurs, la clientèle visée n'est pas la même : avec son coupé, Mercedes espère attirer des acheteurs plus jeunes - le design tranche radicalement avec celui des berlines. Mercedes qui se dévergonde, qui l'eût cru ?

Mécanique

Aux 4-cylindres à haut rendement et autres V6 de ses rivaux, le coupé C230 oppose une motorisation à 4 cylindres suralimentée par un compresseur, ce qui porte la puissance à 189 chevaux. Pas mal pour une cylindrée de 1,8 litre ! Tout nouveau, tout beau, ce moteur ne se différencie guère du 2,3-litres qui se trouvait sous le capot l'an dernier. Sans être électrisantes, les performances se situent dans la bonne moyenne. Dommage que sa sonorité soit si peu inspirante... Pas de farces, on croirait entendre le V6 fatigué d'un vieux taxi ! Il n'y a rien de très sportif là, croyez-moi. Chose rare pour une petite cylindrée, la boîte automatique en tire un bien meilleur profit que la manuelle. Il faut dire que cette dernière est loin d'être un modèle du genre. Mal étagée, imprécise et rétive, elle doit en plus composer avec une pédale d'embrayage exécrable. À éviter.