Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz Classe C Cabriolet 2017 : premières impressions

Mercedes-Benz Classe C Cabriolet 2017 : premières impressions

Sortez la crème SPF 503 pour la nouvelle C 63 S! Par ,

Trieste, Italie ― Le vent souffle derrière ma tête, subtil mais persistant. Au début, je suis un peu surpris, mais rapidement, je m’habitue. Sur les routes inclinées de la côte italienne, au pied des montagnes qui séparent la ville de Trieste de la Slovénie plus à l’est, ce n’est pas le mélange du soleil et des chauds courants d’air de la mer Adriatique qui garde mon cou à une belle température de 28 degrés Celsius. Non, c’est plutôt le système AIRSCARF de la toute nouvelle Mercedes-Benz Classe C Cabriolet 2017, la version à toit rétractable du coupé le plus abordable de la marque à l’étoile d’argent et une chic porte d’entrée dans le monde des décapotables de luxe.

Pendant que la brise chatouille le haut de ma colonne, les rayons UV inondent l’habitacle de la Classe C Cabriolet. Il m’a fallu seulement 20 secondes, après avoir actionné le mécanisme de la capote à partir de la console centrale, pour que la voiture troque sa belle silhouette de coupé pour un look à la fois musclé et décontracté. 

De la Californie au Canada
Je me trouve dans l’environnement naturel de cette décapotable. En effet, bien que son ADN soit allemand, elle a été conçue pour la Riviera, Sunset Boulevard et la Méditerranée ― autrement dit, tout endroit où la météo et notre humeur permettent d’alterner rapidement entre conduite fermée et ouverte, entre nuages et plage. Pour 2017, les ingénieurs de Mercedes-Benz se sont également assurés que l’on s’amuse sur les routes sinueuses grâce à un châssis retravaillé.

Le Canada est loin d’offrir le genre de climat qu’on associe aux décapotables, mais nous recevrons quand même 3 versions différentes de la nouvelle Classe C Cabriolet pour profiter de notre court été. Celle qui vous convient le mieux dépend surtout de votre personnalité au volant… et bien sûr de la grosseur de votre compte de banque.

La Classe C et ses configurations
La Mercedes-Benz C 300 4MATIC Cabriolet 2017 est la moins chère du trio et s’adresse à ceux qui recherchent une voiture confortable pour rouler à longueur d’année. La transmission intégrale 4MATIC incluse de série aidera à surmonter les conditions routières difficiles, tandis que le moteur turbo de 2,0 litres saura vous contenter avec ses 241 fidèles chevaux contrôlés par une nouvelle boîte automatique à 9 rapports (avec non pas une, mais bien 2 marches arrière).

Ensuite, la Mercedes-AMG C 43 4MATIC Cabriolet 2017 remplace l’ancienne version intermédiaire appelée C 450. Son V6 biturbo de 3,0 litres fait grimper la puissance à 362 chevaux, mais le rouage intégral et la boîte à 9 rapports demeurent au programme.

Si vous avez vraiment envie de calciner les pneus arrière, la seule façon d’éliminer le système 4MATIC est de choisir la C 63 ou C 63 S Cabriolet, dont le V8 biturbo de 4,0 litres produit respectivement 469 et 503 chevaux. Leur boîte automatique compte aussi 2 rapports de moins.

Cabriolet compétent
Sur la route, chacune possède un tempérament bien à elle. Les C 300 et C 43 ont une direction plus légère et un caractère moins bouillant, le tout accompagné d’une bonne maniabilité et, dans le cas de la seconde, d’une force d’accélération qui satisfera la vaste majorité des conducteurs (certainement tous les chauffeurs du dimanche!). L’une et l’autre offrent des sélecteurs de vitesses sur le volant, tandis que leurs modes de conduite font varier la rapidité des changements de rapport, l’effort requis par la direction et la fermeté des amortisseurs (lorsque munie de la suspension adaptative en option).

La Mercedes-AMG C 63 s’est montrée très explosive dans les rues étroites des villages slovènes que nous avons traversés de même que sur les routes de campagne à peine plus larges que nous avons prises pour rentrer au bercail. Plus imposantes et plus musclées que les autres, les C 63 et C 63 S se déplacent avec autorité et foncent au son de leur échappement sport retentissant pendant que leurs pneus mordants dévorent l’asphalte. L’expérience que procure le moteur de 4,0 litres est radicalement différente : on atteint des vitesses dignes de l’autobahn en un rien de temps et même en causant pas mal d’émoi lorsqu’on désactive l’antipatinage et qu’on abuse des pneus arrière.

Cabine confortable
Bien entendu, on ne martèle pas toujours l’accélérateur du V8 biturbo comme s’il s’agissait d’une piñata remplie de saucisses bratwurst. La C 63 garde un côté civilisé qui masque sa violence sous une épaisse couverture de luxe et de confort. Dans tous les cas, en fait, l’habitacle nous garde suffisamment à l’aise pour qu’on se promène la journée entière. Je tiens particulièrement à souligner le parevent spécial qui se déploie au sommet du parebrise afin d’atténuer la turbulence autour des occupants avant. 

Les places arrière sont serrées pour des adultes, naturellement, mais on peut y assoir des enfants sans problème pour aller visiter des proches à l’extérieur de la région. Tout l’éventail de dispositifs de sécurité active et de caractéristiques d’infodivertissement de la berline et du coupé de Classe C se retrouve bien sûr dans ce nouveau modèle, ce qui aide Mercedes-Benz dans sa bataille contre les versions décapotables des BMW Série 4 et Audi A5.

Championne à considérer
Il n’y a aucune raison pour que la Mercedes-Benz Classe C Cabriolet 2017 ne soit pas considérée par les acheteurs de cabriolets de luxe à 4 places qui désirent de la convivialité au quotidien (transmission intégrale pour la moitié des versions, roulement confortable, excellente conduite) ou encore une solide performance pour s’éclater les weekends (merci aux C 63 et C 63 S). 

C’est vrai, une décapotable ne paraîtra jamais aussi agile ni sportive qu’un coupé en raison de son poids accru et de son châssis moins rigide, mais ça n’empêche pas la Classe C Cabriolet redessinée d’être une voiture qu’on peut apprécier tant à 10 km/h sous les arbres multicolores de l’automne qu’à vive allure sur une autoroute qui nous fait perdre notre chapeau. 

Bref, Mercedes-Benz nous donne encore un excellent moyen d’améliorer notre bronzage sans devoir sortir notre serviette de plage.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mercedes-Benz Classe C 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B.Hunting
Photos de la Mercedes-Benz-C-Class cabriolet 2017