Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan 370Z 2016 « Enthusiast Edition » : essai routier

Nissan 370Z 2016 « Enthusiast Edition » : essai routier

Une méchante baisse de prix pour une méchante belle voiture sport Par ,

Il y a plusieurs raisons d’envisager l’achat d’une Nissan 370Z si vous êtes un amateur de voitures sport, à commencer par le fait que le modèle 2016 affiche un prix de base beaucoup plus abordable qu’auparavant. C’est dommage pour ceux qui ont acheté une Z récemment, car ils n’auront pas profité de la réduction de 10 000 $. Toutefois, les personnes avec un budget limité qui ont toujours rêvé de posséder une sportive digne de ce nom ont maintenant une alternative de plus. 

Qu’est-ce que la Nissan 370Z 2016 « Enthusiast Edition » ?
Pour 2016, Nissan propose ce qu’elle appelle la 370Z « Enthusiast Edition ». C’est tout simplement une façon de dire que son coupé sport plaira aux mordus de performance malgré une baisse de prix drastique. 

Quel est ce fameux prix, au juste? Eh bien, on parle de 29 998 $. C’est peu pour obtenir un V6 de 332 chevaux, une boîte manuelle à 6 rapports et une propulsion dans un superbe coupé 2 portes à 2 places. L’équipement comprend par ailleurs un bouton de démarrage, l’accès sans clé, une interface Bluetooth, des phares au xénon et un climatiseur automatique.

Comment se conduit-elle?
Résolument une voiture sport, la Nissan 370Z est bâtie sur une plateforme compacte et légère axée dès le départ sur la performance. Elle élimine donc plusieurs compromis que doivent faire d’autres voitures plus « grand public » et procure une expérience de conduite authentique et stimulante. Ce n’est pas comme une vulgaire compacte modifiée.

Son V6 de 3,7 L provient de la réputée famille de moteurs VQ de Nissan et je l’adore. À faible régime, il est tellement doux et silencieux qu’on a l’impression que ses pièces trempent dans le beurre. Mettez-y toute la gomme, cependant, et vous verrez que la puissance coule librement et se fait très présente à l’approche du régime critique de 7 500 tours/minute. À ce moment, une lumière clignotera frénétiquement sur le tableau de bord pour vous inciter à changer de rapport. 

Le fonctionnement et le son du V6 de la Nissan 370Z sont à leur meilleur quand on atteint des régimes élevés, car c’est là que travaille surtout le système intelligent de calage variable des soupapes de Nissan. Le court levier de vitesses et la ferme pédale d’embrayage forment une belle équipe pour livrer des passages fluides et rapides… une fois qu’on s’habitue à leur caractère. En effet, comme avec le moteur, la boîte manuelle semble vouloir offrir de meilleures sensations à plus haute vitesse.

La 370Z trouve un bel équilibre entre agilité et confort. Vous vous sentirez définitivement aux commandes d’une voiture sport, mais sans vous faire brasser la colonne vertébrale sur chaque bosse. De son côté, la direction se montre docile et rapide d’exécution, mais pas au point de faire paraître la Z nerveuse sur l’autoroute. Cette version-ci règne sur les voies publiques et se débrouille pas mal sur une piste de course; toutefois, si vous comptez passer beaucoup de temps sur les circuits, sachez qu’il existe une 370Z NISMO dotée de plus gros freins et d’une suspension plus performante. 

La direction devient plus assistée à basse vitesse pour permettre de mieux manœuvrer dans les endroits restreints, mais la visibilité limitée oblige à ajuster parfaitement les rétroviseurs et à regarder souvent par-dessus l’épaule. Certains acheteurs trouveront aussi l’habitacle moins bien insonorisé que prévu, alors que d’autres risquent de se plaindre du son ennuyant du moteur. Prévoyez des modifications à l’échappement dans votre budget si c’est votre cas. 

Dernière chose : j’ai enregistré une consommation d’essence moyenne inférieure à 10 L/100 km. Certes, j’ai beaucoup conduit sur l’autoroute, mais ce résultat me plaît compte tenu du niveau de performance de la 370Z. Par contre, le V6 a besoin de super.

L’intérieur de la bête
En entrant, vous aurez littéralement l’impression de vous enfoncer dans la voiture, car les sièges sont bas et possèdent des appuis latéraux massifs. Le magnifique tachymètre réside au milieu des cadrans qui, eux, sont tous orientés vers le conducteur. Le levier de vitesses occupe bien sûr une place de choix sur la console.

L’habitacle de la 370Z est un peu étriqué pour des personnes de grande taille, malheureusement. Si vous êtes dans la moyenne, vous trouverez l’espace tout à fait convenable une fois assis (du moins, pour une voiture sport). Il y a également divers réceptacles et compartiments pour ranger des objets. Le coffre, pour sa part, peut facilement engloutir des sacs d’épicerie pour une semaine ou encore quelques valises. On pourrait même pardonner à la 370Z d’offrir moins d’espace que ça tellement sa robe est moulante et sexy – comme Kim Kardashian dans un léotard.

La 370Z et la concurrence
Si vous magasinez pour ce genre de voitures sport, considérez également des modèles comme la Scion FR-S, la Hyundai Genesis Coupé, la Subaru BRZ et la nouvelle Ford Mustang EcoBoost, probablement la plus grande menace pour la Nissan 370Z. En fait, essayez-les toutes avant de prendre votre décision. La performance devient de plus en plus accessible de nos jours et les acheteurs ont l’embarras du choix.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Nissan 370Z 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Nissan 370Z 2016
Nissan 370Z 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :S.D'Amour
2016 Nissan 370Z pictures