Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions : Dodge Sprinter 2007

Premières impressions : Dodge Sprinter 2007

Par ,

Oubliez ce que vous savez des fourgonnettes

Santa Monica, Californie. Dans l'industrie des véhicules commerciaux, personne ne joue plus dur que DaimlerChrysler. En fait, il s'agit du plus important fabricant de véhicules de travail grand format au monde. La Dodge Sprinter est une partie intégrante de ce succès. Depuis son lancement, pas moins de 1,2 million d'exemplaires ont été vendus dans une centaine de pays à travers la planète.

Avec 25 configurations possibles et 20 couleurs disponibles, votre Sprinter pourrait bien être unique.

Le choix intelligent
La Sprinter est une révélation, voire une révolution dans la catégorie des fourgonnettes et des camions à chassis-cabine grand format. Il y a tellement de choses à dire sur ce produit qu'il est difficile de les résumer en quelques paragraphes. D'ailleurs, la brochure a plus l'épaisseur d'un livre d'histoire que d'une fiche technique. Pour vous donner une idée, la Sprinter offre un choix de deux empattements, trois hauteurs et trois formats: utilitaire, minibus et chassis-cabine. Bref, il existe 25 configurations possibles et, compte tenu des 20 couleurs différentes au menu, on pourrait aligner 500 Sprinter sans qu'aucunes ne soient pareilles.

Via ses divers arrangements, la Sprinter peut accueillir jusqu'à 10 passagers, avoir un plafond haut de 7 pieds et transporter un maximum de 16 990 litres (600 pi3) de chargement. Pour accéder à l'intérieur, le véhicule offre des portes latérales coulissantes créant la plus grande ouverture sur le marché ainsi que des portes arrière qui pivotent sur 270 degrés. Par surcroît, la Sprinter possède le plancher et la marche d'accès les plus près du sol parmi toutes les fourgonnettes commerciales. Que dites-vous de cela!

Ah, le diesel...
Aux États-Unis, les acheteurs peuvent opter pour un V6 à essence de 3,5 litres ou un V6 turbodiesel de 3,0 litres. Ce dernier, plus logique et plus économique, est le seul qu'offre DaimlerChrysler au Canada. Il est jumelé à une transmission automatique à cinq rapports avec mode manuel. À l'intérieur de cette grosse fourgonnette, le conducteur et les passagers bénéficient d'un aménagement à la fonctionnalité (mais non au luxe) digne de Mercedes. Les cadrans et la plupart des commandes de bord sont en effet dérivés des véhicules actuels du constructeur allemand. Contrairement à ses rivales, la GMC Savana et la Ford Econoline, la Sprinter est très bien assemblée et finie.

Un petit sprint au volant de la Sprinter
Les 154 chevaux et 280 lb-pi de couple du moteur turbodiesel s'avèrent plus solides que prévu. J'ai brièvement essayé un modèle 3500 à roues arrière doubles et à plafond de 7 pieds et je n'ai jamais manqué de puissance. Je pouvais facilement maintenir le rythme imposé par le trafic. Certes, la fourgonnette était vide, mais ce n'est pas un véhicule pour faire de la course non plus. (Tiens, ça me donne une idée...) Le groupe de journalistes dont je faisais partie s'est rendu au circuit Ventura pour une démonstration des aptitudes variées de la Sprinter. En route, nous avons dû négocier des virages serrés ainsi que des descentes sinueuses. Je vous jure que la Sprinter a tout enchaîné sans jamais laisser paraître le moindre signe de nervosité ou de fatigue.

La Sprinter peut s'attaquer à n'importe quel type de route.