Puissante et séduisante, la Charger R/T ne craint pas l'hiver

Dodge Charger R/T 2012 : essai routier

Dodge Charger R/T 2012 : essai routier
Quand j'étais jeune, des voitures comme la Dodge Charger R/T roulaient à longueur d'année, beau temps, mauvais temps. Mes parents n'avaient pas besoin d'un VUS ou d'une grosse camionnette à quatre roues motrices pour me conduire à mes activités. Même chose pour les vôtres, j'imagine.

Notre famille se promenait à bord d'une Dodge Aspen R/T, une grande berline américaine à propulsion et à moteur V8 - exactement comme la Dodge Charger R/T 2012 que j'ai récemment essayée.

Dodge Charger R/T 2012

Propulsion dans la neige : un art perdu
Mes parents utilisaient toujours l'Aspen, même en plein hiver, avec des pneus à carcasse diagonale à peine plus larges que votre main. Les temps ont changé et la majorité des Canadiens pensent aujourd'hui que les voitures à propulsion sont moins compétentes et moins sécuritaires (pour ne pas dire dangereuses) durant la saison froide. Le raz-de-marée de véhicules à traction lors des dernières décennies a sans doute faussé leur perception.

Pourtant, les voitures à propulsion peuvent être amusantes à conduire dans la neige. La Charger R/T 2012 se veut un très bon exemple. Bien que ses 370 chevaux parviennent exclusivement aux roues arrière, elle se débrouille plutôt bien. Mon exemplaire, chaussé de pneus d'hiver, m'a même permis d'affronter les pires conditions routières du nord de l'Ontario sans le moindre incident.

De la neige épaisse? Facile. Des chemins glacés? Pas de problème. Des grandes autoroutes pleines de gadoue? Amenez-en encore!

Dodge Charger R/T 2012 vue 3/4 arrière
Les voitures à propulsion peuvent être amusantes à conduire dans la neige. La Charger R/T 2012 se veut un très bon exemple. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Décollages sans patinage
Avec une légère pression sur l'accélérateur, la Dodge Charger R/T 2012 décolle sans patiner ni déraper. Son système de contrôle de la traction intervient au millième de seconde près pour empêcher les roues arrière de glisser. La voiture accélère donc sans tracas ni fracas, adoptant un roulement stable et solide qui inspire beaucoup confiance.

Avec l'essieu avant qui dirige et l'essieu arrière qui propulse, les efforts de la Charger sont bien répartis. En fait, dans la plupart des situations, elle se montre plus docile, plus agile et plus intéressante à conduire qu'une berline à traction de format similaire.

Je n'ai aucun problème d'adhérence à rapporter au terme de mes 2 000 kilomètres parcourus. Bref, un peu de neige et de glace - ou même beaucoup - n'est vraiment pas une raison pour laisser une légende automobile américaine dans son entrée.

La nouvelle Charger
La nouvelle génération de la Dodge Charger surpasse toutes les précédentes. Résolument moderne et débordante de caractère, elle fait des pas de géant en termes de design, autant à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Avez-vous vu les feux arrière à diodes électroluminescentes? Wow! Idem pour les embouts d'échappement rectangulaires. Et que dire de la calandre? On dirait qu'elle veut dévorer les gamins à proximité.

L'habitacle est soigneusement assemblé, joliment décoré et visiblement mieux pensé que l'ancien. Fini les surfaces en plastique de pot de mayonnaise; on retrouve maintenant des matériaux doux au toucher, des accents de chrome, du cuir piqué et des couleurs contrastantes qui, ensemble, créent un look raffiné et très contemporain.

Dodge Charger R/T 2012 intérieur
L'habitacle est soigneusement assemblé, joliment décoré et visiblement mieux pensé que l'ancien. (Photo: Chrysler)

Prête à foncer, 365 jours par année
La Dodge Charger 2012 est également spacieuse, confortable et remarquablement silencieuse, ce qui en fait un véhicule idéal pour les longues sorties en famille. Ce n'est pas l'espace qui manque pour quatre adultes ou encore deux parents et leurs trois enfants. Même chose pour le rangement.

L'équipement de mon modèle d'essai R/T avait de quoi embarrasser bon nombre de modèles plus dispendieux : bouton de démarrage, phares automatiques, climatiseur automatique, essuie-glaces automatiques, commande automatique des phares de route, etc.

Pour les froides matinées, il y a des sièges avant et arrière chauffants, un volant chauffant, des porte-gobelets chauffants (ou réfrigérants, au besoin) et un démarreur à distance.

La Charger R/T se mérite des points additionnels pour son superbe système d'infodivertissement ainsi que la lecture audio en continu Bluetooth, qui permet d'écouter des chansons à partir d'un téléphone intelligent sans recourir au moindre fil.

Oui, monsieur : elle a un HEMI!
La pièce de résistance s'avère bien entendu le V8 HEMI de 5,7 litres et 370 chevaux. Doux et tranquille en conduite modérée, ce moteur bourré de couple devient féroce et explosif quand on écrase l'accélérateur. Il produit des sprints infernaux et une musique digne des années 1960.

Dodge Charger R/T 2012 moteur
La pièce de résistance s'avère bien entendu le V8 HEMI de 5,7 litres et 370 chevaux. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Mieux encore, la boîte automatique à cinq rapports (certes un peu désuète) prend le même temps à rétrograder que la pédale à se rendre jusqu'au plancher, faisant bondir la Charger R/T au devant du trafic grâce à une poussée prodigieuse.

De nouvelles modifications au groupe motopropulseur jumelées à une version améliorée du système à cylindrée variable du groupe Chrysler m'ont permis d'obtenir une consommation d'essence moyenne inférieure à 12 L/100 km. Pas mauvais du tout quand on considère mon pied pesant et la présence de cinq rapports seulement.

Légers reproches
La Charger n'est pas parfaite, évidemment, mais mes reproches se limitent principalement à la trop grande ouverture de ses portières. En effet, une fois assis, il devient difficile de les refermer (à moins d'avoir des bras plus longs que la moyenne). De surcroît, les phares pourraient être un peu plus brillants et concentrés. Rien de majeur, comme vous voyez.

En définitive, la Dodge Charger R/T 2012 se veut étonnamment confortable, silencieuse, très puissante, pratique pour la famille et performante en toute saison. Chaussez-la de bons pneus d'hiver et vous pourrez profiter de ce muscle car moderne à longueur d'année. Pour des alternatives, considérez la Hyundai Genesis 5.0 R-Spec (plus puissante et plus luxueuse) ainsi que la Ford Taurus SHO (dotée de la transmission intégrale).

Concurrents à considérer


Par Justin Pritchard,

Pas de commentaire