Profitez du soleil, voyagez léger

Lexus IS 350C 2010 : essai routier

Lexus IS 350C 2010 : essai routier
La mode actuelle de décapotables à toit rigide rétractable a ses avantages et ses inconvénients. L’avantage c’est qu’on peut profiter d’une décapotable mieux insonorisée, plus durable et pendant quatre saisons. L’inconvénient, un toit rigide qui se bascule, se replie et se range en sandwich dans le coffre, sabrant une partie du volume de chargement.

L’avantage d'avoir une décapotable à toit rigide c’est qu’on peut profiter d'une meilleure insonorisation. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

C’est le cas de l’Infiniti G37, de la Volvo C70, de la BMW Série 3, de la Volkswagen Eos et, évidemment, de la Lexus IS C.

Par contre, que cet aspect soit important pour vous ou non, dépend de l’utilisation que vous en faites. Comme voiture de tous les jours, ce n’est probablement pas un problème pour aller travailler et en revenir. Des balades en campagne au grand soleil durant les fins de semaine sont également agréables. Néanmoins, faire l’épicerie ou partir en voyage nous font croire que la IS C est un choix marginal.

Avec le toit en place, le coffre de notre IS 350C à l’essai offre un volume respectable de 305 litres. Lorsqu’on abaisse le toit, cependant, on ne doit composer qu’avec 67 litres d’espace. Oubliez le sac de golf. Oubliez la valise. Même une bouteille de lave-glace, une trousse d’urgence et une paire de souliers compromettent plus ou moins le coffre.

De plus, l’énorme couvercle du coffre bascule en s’ouvrant lorsque le toit est en opération, et nécessite environ deux pieds de dégagement derrière la voiture pour effectuer son travail : il ne bougera pas si le sonar de stationnement détecte un objet trop proche. Alors, si vous vous apprêtez à stationner en parallèle dans un espace restreint, vous devrez anticiper de remonter le toit avant de reculer à l’endroit que vous avez trouvé.

Là réside le seul vrai défaut de la Lexus IS C.

L’apparence générale demeure toujours typique d’une IS. Toit en place ou abaissé, la décapotable dispose d’une carrosserie attirante rehaussée de jantes en alliage de 18 pouces, de phares adaptatifs au xénon et de clignotants intégrés aux rétroviseurs chauffants.

L’habitacle de la IS 350C est, sans surprise, luxueux et soigneusement fini. Les sièges en cuir perforé à l’avant disposent à la fois de chauffage et ventilation, tandis que des boiseries gris foncé décorent la console centrale et les panneaux de porte.

L’habitacle de la IS 350C est, sans surprise, luxueux et soigneusement fini. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Par Michel Deslauriers,

Pas de commentaire