Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

9. C'est maintenant le moment de passer aux négociations

9. C'est maintenant le moment de passer aux négociations

À cette étape-ci du processus, comme le dit l'adage populaire, « Ça passe ou ça casse » et c'est le moment de passer aux négociations.

Se présenter bien préparé
À ce point du processus d'achat, vous devriez avoir une idée assez précise de la valeur de la voiture qui vous intéresse (sa valeur de marché) et de la valeur de reprise de votre véhicule. Muni de l'historique du véhicule, vous voilà prêt à négocier un juste prix avec le vendeur.

Pour justifier une réduction du prix, soulignez au vendeur les raisons pour lesquelles vous croyez que le prix demandé est trop élevé : une carrosserie endommagée, un kilométrage élevé (donnez des comparables), l'état des pneus, un habitacle défraîchi, etc.

Conseils :
- Si vous faites affaire avec un concessionnaire, celui-ci vous offrira sans doute une garantie prolongée. Ces garanties sont généralement trop dispendieuses pour le bénéfice qu'elles pourraient retourner. Rendez vous à la section Info Consommateur du site de l'APA pour plus de détails sur les garanties prolongées.- Vous êtes aux commandes. Le vendeur veut votre argent. Mais c'est vous qui prenez les décisions financières. Le véhicule que vous avez devant vous n'est pas unique, il y en a plusieurs autres sur le marché. Si vous ne pouvez en arriver à une entente satisfaisante, allez voir ailleurs.- Si vous devez signer un document, quel qu'il soit, pour mettre de côté le véhicule, assurez-vous qu'il comporte la mention : « Le prix de vente négocié est sujet à changement selon le résultat de l'inspection ».- Assurez-vous que le contrat stipule, en sus du prix de vente, la valeur de reprise de votre véhicule et ainsi que tous les autres accords convenus entre les parties, y compris les frais afférents si vous achetez d'un concessionnaire.

 

 

NÉGOCIATEURS? C'EST LE TEMPS 

Les négociations peuvent en mettre plusieurs mal à l'aise. Or, il s'agit d'une étape importante et vous devriez faire fi de vos craintes pour le bien de vos intérêts. Rappelez-vous qu'il incombe à l'acheteur d'obtenir un prix qui satisfera son budget.

Véhicule d'échange

Le concessionnaire ou le vendeur désire minimiser tout comme l'acheteur souhaite maximiser la valeur du véhicule d'échange. En cherchant sur Internet, en effectuant des comparaisons de véhicules, en consultant le Canadian Black Book ou son site Web et en vérifiant auprès d'autres sources, vous aurez les munitions nécessaires pour négocier à votre avantage.

Autres montants

Prenez le temps de discuter des frais administratifs, du coût de la garantie prolongée, de la valeur de votre véhicule d'échange et de tout autre montant avant de les inclure dans le prix final. N'oubliez rien pour éviter les mauvaises surprises au moment de la signature du contrat.

Garantie

La garantie prolongée peut être perçue par l'acheteur comme une source additionnelle de tranquillité d'esprit. La chose la plus importante à considérer, c'est la compagnie qui finance cette garantie. Faire affaire avec une tierce partie est généralement un mauvais choix. De nombreuses poursuites ont été intentées contre de telles compagnie au cours des dernières années. Bref, n'optez pour une garantie prolongée que si elle est financée par le fabricant du véhicule.

Prix conditionnel

Une fois le prix conditionnel établi, assurez-vous que tous les documents à signer portent la mention : « Le prix négocié peut varier en fonction du résultat de l'inspection ». Vous ne devriez jamais ressentir quelque pression que ce soit. En tant qu'acheteur, vous avez le contrôle. Les vendeurs, surtout les professionnels, sont là pour répondre à vos questions.

Scénario

Bien renseignés sur l'historique du Q7 qui les intéresse, les Tremblay communiquent avec le concessionnaire en vue de procéder aux étapes suivantes. De retour à la concession, ils s'entendent sur un prix qui se rapproche beaucoup du prix initialement demandé, même en incluant le coût de la garantie prolongée d'Audi et certains autres frais.

À leur demande, les Tremblay obtiennent le prix total incluant les taxes. Avec cette information en main, ils veulent connaître les options de financement. Le représentant des ventes calcule et leur montre à l'écran les mensualités qu'ils auraient à payer sur un nombre de mois donné.

Ces montants sont ajoutés au contrat de vente sur lequel apparaît la mention : « Le prix négocié peut varier en fonction du résultat de l'inspection ». Le taux d'intérêt, la durée du financement et d'autres spécifications méritent aussi d'être inscrits.
Il ne reste plus que l'inspection.