Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

À bas les distractions au volant

À bas les distractions au volant

Par ,

Les cellulaires, ordinateurs portatifs et lecteurs MP3 (sans parler des verres de café dans le porte-gobelets) sont tous des sources de distraction et de danger pour les conducteurs. Plus que jamais, les jeunes, en particulier, détournent leur attention de la route pour se concentrer sur leurs gadgets électroniques; s'ils ne sont pas en train de changer de CD dans le lecteur, ils parlent avec un ami au téléphone ou, pire encore, ils pitonnent des messages texte. Ces conducteurs inexpérimentés et souvent insouciants symbolisent un phénomène inquiétant qui, il faut l'avouer, n'a pas d'âge ni de sexe: la distraction au volant.


Afin de sensibiliser les automobilistes canadiens et de promouvoir une conduite sécuritaire, le Bureau d'Assurance du Canada a contribué à une initiative appelée «l'Autodistrait», un simulateur de conduite conçu pour encourager les conducteurs de tous âges à réfléchir à ce qu'ils font derrière le volant. Une tournée dans diverses régions du pays a d'ailleurs été organisée avec la participation d'étudiants universitaires spécialement formés.

Concrètement, l'Autodistrait teste la réaction des conducteurs en présence de distractions courantes telles que les cellulaires, les CD, les lecteurs MP3 ainsi que le fait de boire, de manger ou de se maquiller. Il est muni d'un siège du conducteur de grandeur réelle, d'un accélérateur, d'une pédale de freins, d'un volant, d'un tableau de bord ainsi que d'un grand écran vidéo. Les conducteurs peuvent déterminer, grâce à un circuit de conduite virtuel, s'ils sont en mesure de garder la route tout en étant confrontés à diverses distractions.

En général, ces distractions forcent le conducteur à détourner son attention suffisamment longtemps pour que son véhicule emboutisse un garde-fou, un édifice ou un autre véhicule. Une simple distraction peut avoir de sérieuses conséquences, alors imaginez quand vous essayez de faire deux ou trois choses en même temps au volant.

Rappelons que 8 accidents sur 10 en Amérique du Nord sont reliés à la distraction au volant. Des distractions telles que les cellulaires, les lecteurs de DVD, les assistants numériques, les GPS et les lecteurs MP3 sont de plus en plus courantes, mais il ne faut pas oublier des gestes comme boire son café matinal, casser la croûte et faire sa toilette. Même le fait de converser avec les autres passagers peut être dangereux.

Deux études distinctes menées récemment en sont arrivées à la conclusion que les conducteurs qui utilisent leur cellulaire au volant courent quatre fois plus de risques d'être impliqués dans un accident, et ce, même s'ils se servent d'un appareil mains libres.
photo:Justin Pritchard