Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

5. Acheter son véhicule d'un concessionnaire ou d'un particulier ?

5. Acheter son véhicule d'un concessionnaire ou d'un particulier ?

Le choix est plus difficile qu'il n'y paraît au premier abord. Les deux options comportent leurs propres avantages et désavantages.

Acheter d'un particulier
Lorsqu'on achète le véhicule d'un particulier, on s'attend généralement à payer un prix inférieur. Le vendeur particulier n'a pas de frais fixes et il n'encourt aucun déboursé pour vendre sa voiture. De plus, selon la province où vous vivez, vous pourriez même économiser les taxes de vente.

Parmi les inconvénients encourus, notons l'impossibilité d'acquérir une garantie prolongée. Mais plus important encore, les recours en justice contre le vendeur pourraient être limités, voire inexistants, si une irrégularité devait se produire pendant la transaction financière ou si le véhicule n'est pas conforme à vos attentes.

Acheter d'un concessionnaire
Lorsque vous achetez une voiture chez un concessionnaire, il vous proposera généralement une garantie prolongée. Soyez prudents, car certaines compagnies d'assurances sont réputées pour être mauvais payeurs. Veuillez contacter l'APA pour en savoir plus à ce sujet.

Les concessionnaires autorisés détiennent obligatoirement une caution. Si une irrégularité devait se produire pendant la transaction financière ou si le véhicule n'est pas conforme à vos attentes, la caution garantit à l'acheteur que des fonds seront disponibles dans l'éventualité d'une fermeture du concessionnaire ou si celui-ci refuse de payer les sommes qu'un tribunal pourrait vous avoir accordées.

Parmi les inconvénients, notons le prix plus élevé payé pour un véhicule équivalent ainsi que les montants qui devront être déboursés pour les taxes, les frais d'administration et les frais afférents.

Conseils :
- Méfiez-vous des annonceurs frauduleux qui vous demandent un dépôt avant que vous ne puissiez voir le véhicule.- Ne faites jamais, pour aucune raison que ce soit, un transfert d'argent avant de vous être assuré de la crédibilité du vendeur et de la qualité du véhicule, ou avant d'en avoir fait le constat vous-même.- Avant de signer un contrat, assurez-vous que vous n'aurez à débourser aucuns frais cachés.

CONCESSIONNAIRE? PARTICULIER? 

Plusieurs consommateurs croient à tort que le processus d'achat est plus simple par l'entremise d'un concessionnaire. En vérité, toutes les étapes décrites dans ce guide s'appliquent aux deux types de transactions, à l'exception peut-être du contrat.

Le concessionnaire
Un concessionnaire moyen bâtit une bonne partie de son inventaire à l'aide des encans de voitures. À part consulter le rapport Carproof, il se renseigne très peu sur les véhicules qu'il acquiert. Résultat : un modèle acheté à l'aveuglette se fait refiler de la même manière au client.

Le concessionnaire est une entreprise et se doit donc de réaliser un profit sur chaque vente. Il n'est pas rare que les prix demandés soient gonflés juste pour couvrir des dépenses et faire de l'argent.
Évidemment, le fait que le concessionnaire s'occupe de toute la paperasse et parfois même de l'immatriculation rend la transaction plus conviviale. Par contre, ce ne devrait pas être la seule raison qui vous pousse à choisir cette avenue.

Si jamais la vente tourne mal ou que le véhicule s'avère être un citron, le concessionnaire doit obligatoirement détenir une caution qui vous garantit que des fonds seront disponibles dans l'éventualité où le concessionnaire ferme ses portes ou refuse de payer les sommes qu'un tribunal pourrait vous avoir accordées.

L'aspect le plus attrayant d'une transaction avec un concessionnaire est la possibilité de mettre la main sur un véhicule d'occasion certifié et/ou une garantie prolongée. Dépendamment de la compagnie qui finance cette garantie, il peut s'agir d'un bon investissement ou d'un véritable gaspillage. L'APA en a vu de toutes les couleurs au fil des ans et peut vous guider dans votre décision.

Le particulier
Un particulier devrait normalement pouvoir fournir l'historique d'entretien du véhicule en remontant jusqu'à la date de son acquisition. Ces documents peindront un portrait assez clair de l'état du véhicule et vous donneront une bonne idée des travaux à effectuer prochainement.

Puisque le particulier souhaite simplement se départir de son véhicule, le prix est généralement plus bas et plus facile à négocier. Un contrat devrait quand même être rédigé afin de clarifier les intentions et les obligations légales des deux parties.

Que vous achetiez d'un concessionnaire ou d'un particulier, n'oubliez pas de vérifier s'il existe un droit de rétention sur le véhicule.

Scénario
L'Audi Q7 2007 qui intéresse la famille Tremblay fait partie de l'inventaire de véhicules d'occasion d'un concessionnaire Audi local. Le faible nombre de Q7 annoncés par des particuliers met vite fin aux recherches de ce côté, d'autant plus que le concessionnaire en question offre un grand choix de Q7 d'occasion.

Les Tremblay ont aussi été attirés par la mention « Véhicule d'occasion certifié » dans l'annonce. Sans plus tarder, ils prennent rendez-vous et se dirigent sur place.

Un représentant des ventes leur montre le Q7 désiré. Puisque M. Tremblay adore le golf, il a apporté son sac pour voir si celui-ci entre facilement en largeur dans le coffre. Une fois le tour du véhicule complété, le vendeur s'assoit avec la famille pour discuter du prix, des frais reliés et de toute autre dépense à envisager.