Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Adieu aux champions

Adieu aux champions

Par ,

En l'espace de seulement deux petites semaines, le monde du sport automobile a été frappé par la nouvelle de la retraite sportive de deux grands champions.

Lors du Mondial de l'automobile tenu à Paris, le Français Sébastien Loeb a expliqué aux médias qu'il allait prendre une semi-retraite du Championnat du monde des rallyes à la fin de la saison 2012.

Celui qui a récolté neuf titres mondiaux de rallye, et qui a éclipsé tous les records de cette redoutable discipline, ne disputera que quatre ou cinq épreuves la saison prochaine, mais ne sera plus en lutte pour la couronne mondiale.

Il y a fort à parier que Loeb désirait tout arrêter, mais que son employeur, Citroën, l'a probablement forcé à disputer la dernière année de son contrat. Ne pouvant s'entendre, Loeb a coupé la poire en deux en acceptant de disputer certains rallyes seulement ; ceux qu'il apprécie le plus.

Par la suite, Loeb passera aux circuits routiers, toujours avec Citroën, en Championnat du monde des voitures de tourisme. Pour s'amuser, sans pression.

Quelques jours plus tard, c'était au tour de Michael Schumacher de tirer sa révérence. Poussé vers la porte par l'arrivée de Lewis Hamilton, le septuple champion du monde a annoncé qu'il prenait sa retraite pour de bon.

Deux grands champions, qui ont marqué les 20 dernières années du sport automobile, vont donc quitter la scène. Il sera difficile de les remplacer dans le cœur des amateurs, mais d'autres, plus jeunes, prendront leurs places. C'est la roue qui tourne...

Il est intéressant de noter les personnalités des deux pilotes, complètement différentes.

Alors que Loeb est amical, simple et facile d'accès, Schumacher a toujours paru comme froid, distant et hautain.

Alors que Loeb n'a pas d'ennemis, Schumacher ne s'est pas fait beaucoup d'amis au cours de sa carrière en F1. Demandez, par exemple, à Damon Hill, Jacques Villeneuve et Rubens Barrichello ce qu'ils pensent vraiment de l'Allemand...

Alors que Schumacher a récolté ses victoires et ses titres aux commandes de voitures réellement supérieures (la Benetton...) ou dans des conditions nettement favorables (chez Ferrari...), Loeb a mis au point, et fait gagner, la Xsara, la C4 et la DS3, et ce, avec des coéquipiers qui n'étaient pas nécessairement à son service.

Bon, d'accord, je ne suis pas un grand fan de Schumacher. Je respecte sa carrière, ses victoires et ses titres mondiaux. Impressionnants. Mais malheureusement pour moi, il a toujours été capable du meilleur comme du pire... Comme quand il a donné un coup de volant pour tenter de sortir la Williams de Villeneuve et ainsi l'empêcher de coiffer la couronne.

Par contre, j'admire sa prise de décision courageuse de quitter le monde de la Formule 1 quand c'est le bon moment de le faire. Trop de champions ont réussi leur carrière, mais ont totalement raté leur sortie de scène...

Bonne retraite Michael!

Micheal Shumacher
Photo: WRI2