Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Retraite des frères Schumacher du sport automobile

Retraite des frères Schumacher du sport automobile

Par ,

Alors que la nouvelle de la retraite de Michael Schumacher avait fait bien du bruit à l’automne dernier, celle de son frère Ralf est passée incognito, comme le reste de sa carrière, en fait…

Michael a tout récrit le livre des records de la Formule 1. Avec ses 7 titres mondiaux, ses 91 victoires, ses cinq couronnes consécutives et ses 13 victoires au cours de la saison 2004 (entre autres), Michael Schumacher a tout dominé, tout gagné en F1.

Pour son jeune frère, ce fut totalement l’inverse. « M. frère », comme on l’appelait en Europe, ne s’est jamais imposé. Il a pourtant passé 11 saisons sans qu’on le remarque vraiment.

En 2004, il fut victime d’un très gros accident à Indianapolis. Sa Williams percuta le mur de béton à pleine vitesse, à reculons. Ralf a absorbé un choc de 78g. Il ne souffrait d’aucune fracture, mais les séquelles furent encore plus terribles, car au cerveau. Victime d’une grosse commotion cérébrale, Ralf ne fut plus jamais le même.

Après la F1, il tenta sa chance en DTM pendant cinq saisons avec Mercedes. Sans succès. Son meilleur résultat fut une troisième place acquise à Hockenheim en 2011. Bien maigre…

Bien qu’impartial dans mon métier de journaliste, je dois toutefois avouer que je n’ai jamais été personnellement un fan des Schumacher.

Je trouve que comparés aux Jim Clark, Gilles Villeneuve, James Hunt, Niki Lauda et Ayrton Senna, les Schumacher ne possédaient aucun charisme. Oui, ils sont talentueux, spécialement Michael. Mais rien n’a jamais émané de leur personnalité.

De plus, je n’ai jamais apprécié les manœuvres controversées de Michael. Ses accrochages avec Damon Hill, sa tentative ratée de sortir de piste Jacques Villeneuve en 1997, son faux accident à Monaco pour empêcher Fernando Alonso de lui ravir la pôle position et tasser Rubens Barrichello contre le mur des puits en Hongrie ne sont que quelques exemples de la mauvaise volonté de Michael.

Oui, je sais, Ayrton Senna a lui aussi commis de tels actes durant sa carrière, comme quand il sortit violemment de piste Alain Prost au départ du Grand Prix du Japon. Mais Senna répondait à des gestes posés contre lui auparavant. Il prévenait ses adversaires qu’il allait se venger…

Michael Schumacher aura, je l’accepte, marqué son époque. Il aura peut-être été le pilote le plus couronné de l’histoire de la F1. Mais pour moi il demeure un pilote sans relief, neutre, sans couleurs. Un excellent pilote, certes, entièrement dédié à sa carrière, hyper motivé et prêt à tout pour réussir, mais inintéressant…

Avec les retraites de Michael et de Ralf, il n’y a donc plus de Schumacher en sport automobile international. Une première depuis 1991. Mais cela risque de changer avec l’arrivée programmée du jeune Mick, fils de Michael, dans peu de temps!

Michael & Ralf Schumacher
Photo: WRI2