Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ado et auto: vos responsabilités en tant que parents (partie 3 de 3)

Ado et auto: vos responsabilités en tant que parents (partie 3 de 3)

Et qu'en est-il côté assurances ? Par ,

Saviez-vous que vos assurances pouvaient augmenter si vous échouez un alcootest? C'est aussi le cas si votre enfant mineur se fait prendre, d'autant plus que leur limite n'est pas à .08 mais bien à .00! Presque partout au pays, les assurances des conducteurs condamnés pour conduite avec facultés affaiblies ou pour avoir refusé de fournir un échantillon d’haleine ou de sang sont soumises à d’importantes restrictions.

Fait important: dans une majorité d'endroits au pays, les compagnies d'assurances peuvent demander au conducteur fautif de rembourser toute indemnité versée aux parties lésées en vertu de son assurance responsabilité. En gros, cela signifie que les conducteurs aux facultés affaiblies perdent la protection financière prévue par leur assurance responsabilité civile. Leur assureur peut les poursuivre pour récupérer les indemnités versées.

Jeune conducteur

C’est le propriétaire du véhicule qui doit subir ces conséquences, peu importe qui conduisait au moment de l’incident. Lorsqu'un propriétaire prête son véhicule (même à ses enfants), il doit s’assurer que le conducteur possède un permis en règle et qu'il s'engage à demeurer sobre. La majorité des gens ne semblent pas être au courant des très graves conséquences qu'ils encourent lorsqu’un conducteur aux facultés affaiblies ou un conducteur ne possédant pas de permis conduit leur véhicule.

Les parents devraient s'assurer de bien connaître la loi et de faire en sorte que leurs enfants la connaissent aussi, ainsi que toutes les conséquences qui découlent d'un manquement aux règles. Ce rappel peut paraître redondant, mais quand on sait qu'il y a recrudescence d'accidents et de comportements dangereux au volant lors des soirées de bals de finissants, il devient important de rappeler aux parents qu'ils ont des responsabilités envers leurs enfants.

En cas d'accident ayant causé la mort, 43 % des jeunes conducteurs avaient consommé de l'alcool et plus de 50 % roulaient à tombeau ouvert, alors soyez certains que votre enfant connaisse les règles et les conséquences de ses actes. Et assurez-vous si possible qu’il s’engage à les respecter et à ne pas commettre d’actes malheureux. Le souvenir du bal de finissants de votre progéniture devrait être un moment merveilleux, et non pas consister en une carcasse de voiture dans laquelle gît les corps de ses meilleurs amis...

Source: R. Solomon « Alcohol, Teens And Catastrophe: What Every Parent Needs To Know About Avoiding Alcohol Liability » (Mississauga : MADD Canada, 2004).