Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Apple CarPlay et Android Auto : plus efficaces que les systèmes des constructeurs

Lorsqu’on vous parle d’un nouveau modèle, que ce soit un produit qui fait ses débuts dans un Salon ou d’un autre qui vient d’être passé au peigne fin lors d’un essai routier, on vous fait souvent mention de la disponibilité des applications Apple CarPlay et Android Auto. Ces dernières, qui permettent de connecter votre téléphone à la voiture et d’utiliser ses fonctions en se servant de l’écran de la console centrale, sont devenues des incontournables dans l’industrie. 

Mais qu’en est-il de leur efficacité ? Et bien l’organisme américain AAA, l’équivalent de notre CAA, s’est penché sur la question et a réalisé une étude pour en avoir le cœur net. Sa conclusion ? Les deux approches représentent moins une distraction pour les conducteurs que les systèmes que les constructeurs proposent à leur clientèle. Qui plus est, ils agissent avec plus de célérité !

Les essayeurs ont constaté que pour exécuter les deux fonctions de base les plus courantes, soit le passage d’un appel téléphonique et l’utilisation de la navigation, les applis étaient plus performantes. Concrètement, on comptait 5 secondes de moins pour loger un coup de fil et 15 de moins pour programmer une adresse dans le système de navigation.

L’AAA a également créé une échelle permettant de mesurer ce que le temps pour réaliser ces tâches exigeait en matière d’efforts intellectuels et de distraction visuelle. Un effort minime est comparé à écouter la radio alors qu’un très élevé équivaut à faire sa comptabilité pendant qu’on est au volant. 

Considérant cela, et malgré la supériorité des modules Apple CarPlay et Android Auto, les experts en sont venus à la conclusion que toutes les tâches reliées à l’utilisation du système de navigation représentaient un effort très élevé. Le système Apple CarPlay a eu la meilleure note à ce chapitre avec un risque tout de même considéré comme élevé. 

« Bien que des améliorations soient jugées nécessaires avant que l’on puisse juger n’importe lequel de ces systèmes sécuritaires à utiliser alors qu’on se trouve au volant, notre recherche démontre que les applications servies sur les plateformes cellulaires sont plus simples à utiliser et proposent des interfaces plus faciles à décoder pour les utilisateurs. En conséquence, leur utilisation est moins risquée », mentionne David Yang qui travaille à la Foundation for Traffic Safety du groupe AAA.

Fait intéressant, l’étude avance une liste des véhicules dotés des systèmes les plus intuitifs et offrant moins de distraction pour les conducteurs. La catégorie « modérée » inclut le Chevrolet Silverado, les Kia Sportage et Optima et le Ram 1500. Les systèmes de la nouvelle Volkswagen Jetta présentent quant à eux un risque élevé. Enfin, la section des véhicules à risque très élevé était dominée par des produits de luxe comme la BMW 430i, le Buick Enclave, le Range Rover Sport et la Mercedes-Benz C300. 

En conclusion, l’AAA réalise que les concepteurs de téléphones sont plus habiles à imaginer des applications que les constructeurs. L’organisme invite les deux parties à travailler de concert afin d’offrir aux consommateurs des systèmes qui requièrent moins d’attention de leur part. 

Une question de sécurité pour tous.