Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Après le Canada, les États-Unis

Après le Canada, les États-Unis

Par ,

Le grand cirque de la Formule 1 a planté son chapiteau à Montréal pour le Grand Prix du Canada et en fin de saison, nous assisterons au retour de la F1 en sol américain, pays du tout-puissant NASCAR.

Si tout va bien.

La F1 a quitté les États-Unis il y a de cela quelques années. Le Grand Prix, tenu sur le Superspeedway d'Indianapolis, ne faisait pas recette et un affrontement avec la famille Geroge, propriétaire des lieux, a fait fuir la F1.

Le retour du Grand Prix des États-Unis se fera donc sur le Circuit of the Americas situé à Austin au Texas en novembre.

Et soudainement, comme si une bonne nouvelle ne venait jamais seule, on apprenait que nos voisins du Sud auraient droit à un second Grand Prix durant une même saison, cette fois tenu sur un nouveau tracé situé au New Jersey avec, comme décor, la ville de New York.

Pourtant, des gens avec qui nous avons discuté au cours du weekend à Montréal sont très sceptiques quant à la tenue de ces deux événements. Même si le site web officiel du Circuit of the Americas clame que les travaux de construction progressent bien, plusieurs doutent que le tracé et ses infrastructures soient prêts à temps.

Et comme un excellent confrère me le soulignait, le Grand Prix d'Austin sera tenu le même weekend que plusieurs gros événements sportifs, incluant la course finale et probablement décisive de la saison 2012 de la Coupe Sprint de NASCAR! Où croyez-vous que seront presque tous les journalistes de sport automobile américains? À Austin pour la F1, ou à Miami-Homestead pour le NASCAR?

Côté spectateurs, ce n'est guère mieux. Ce même weekend, plusieurs équipes professionnelles et collégiales de basketball et de football seront en action, ce qui restreindra le nombre de spectateurs potentiels au Grand Prix. D'autant que la F1 n'a ni pilote américain, ni écurie américaine...

Quant au circuit du New Jersey, on n'en sait pas beaucoup. On a vu quelques clichés de bâtiments en béton, pas terminés, mais cela ne veut rien dire. Il faut désormais tracer le circuit, obtenir toutes les autorisations requises, terminer les infrastructures, mettre en place l'énorme logistique, répondre au cahier de charges de la FIA et de FOM, bref, énormément de travail qui requiert aussi beaucoup d'argent.

Espérons que ces deux courses auront lieu, mais ne réservez pas vos billets d'avion tout de suite... Attendez un peu.

Photo: Circuit of the Americas