Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La valse des pilotes

La valse des pilotes

Par ,

Le mois de septembre marque traditionnellement le coup d’envoi des tractations de pilotes avec les écuries de courses des séries majeures, menant souvent à de nouveaux contrats, des transferts surprises et parfois à de grandes déceptions.

En ce début septembre, les choses ont sérieusement accéléré alors que l’été avait particulièrement été tranquille côté rumeurs, à l’exception de celle qui envoyait Kimi Räikkönen chez Ferrari.

Quand cette rumeur a commencé à circuler, bien des fans de notre page Facebook nous ont reproché de colporter des ouï-dire totalement infondés. « Kimi ne retournera pas chez Ferrari. Il n’a pas digéré la façon dont laquelle il a été évincé de chez Ferrari en 2009 », pouvais-je lire.

Et pourtant! Face à des virements de salaire en retard chez Lotus et le départ de plusieurs personnes du département technique, le taciturne Finlandais a choisi de faire ses bagages et reprendre la route de Maranello, histoire de confronter directement Fernando Alonso en 2014.

Oui, Ferrari a mis fin à son contrat prématurément en 2009 pour faire place à Alonso et aux millions de la banque espagnole Santander. Mais Kimi n’est pas rancunier.

Parmi les autres transferts notoires, on note celui de Mark Webber qui quitte la Formule 1 pour devenir pilote officiel Porsche en courses d’endurance et aux 24 Heures du Mans.

Il y a aussi celui de Felipe Massa, évincé de Ferrari pour faire place à Räikkönen. Après des saisons difficiles, coïncidant avec son grave accident survenu sur le Hungaroring dans lequel son casque fut percuté par un ressort métallique, le petit Felipe n’a plus réellement poussé son coéquipier Alonso à se surpasser.

Et finalement, on a appris qu’un ancien de la F1, Juan Pablo Montoya, devait quitter l’écurie Ganassi en Coupe Sprint NASCAR pour se joindre à Roger Penske et son écurie de série IndyCar.

Montoya avait été engagé par Chip Ganassi pour courir en NASCAR, car ce dernier, et les dirigeants de NASCAR, avaient vite flairé que la présence du pilote sud-américain devait générer beaucoup d’intérêt de la part de l’auditoire latino.

Toutefois, Montoya ne laissera pas une marque indélébile de son passage en NASCAR… En sept saisons, Montoya n’a récolté que deux victoires, dont aucune sur ovale. Grosse déception.

Le Colombien retourne donc en série IndyCar, où il y affrontera son ancien patron, Chip Ganassi. Réussira-t-il à y briller comme il l’a fait dans le passé, et parviendra-t-il à décrocher une seconde victoire sur l’anneau d’Indianapolis? Ce sera une des histoires à suivre la saison prochaine.

Fernando Alonso et Kimi Räikkönen
Fernando Alonso et Kimi Räikkönen (Photo: WRI2)