Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bonhams vend pour 7,3 $ millions d'Aston Martin à ses enchères!

Bonhams vend pour 7,3 $ millions d'Aston Martin à ses enchères!

Par ,

La doyenne des entreprises de ventes aux enchères britanniques, Bonhams, a tenu sa vente annuelle d’automobiles et d’artefacts Aston Martin samedi dernier à Newport Pagnell, lieu d’origine de cette marque mythique. Organisée pour l’Aston Martin Works Service, des collectionneurs des quatre coins du monde qui y prenaient part ont déboursé 7,3 millions de dollars canadiens (4,7 £ millions) pour acquérir une majorité des lots offerts.

La 11e vente aux enchères organisée par Bonhams pour Aston Martin a généré des ventes totales de 7,3 $ millions CAN. (Photo: Bonhams)

Une voiture de course connue par le sobriquet « VMF 65 » a suscité le plus d’engouement, la mise finale atteignant près de 800 000 $ CAN (513 000 £). Cette superbe DB2 1950 « British Racing Green » faisait autrefois partie de l’écurie de la marque et elle a servi à plusieurs pilotes légendaires : Stirling Moss, Peter Collins, Roy Salvadori, Tony Rolt, Lance Macklin, George Abecassis et Eric Thompson. Avant la vente, sa valeur avait été estimée entre 575 000 $ et 675 000 $ CAN!

Une autre vedette de ces enchères aura été cette DB4 4,7 litres 1959 surnommée DP2155 (DP pour « Design Project »). Il s’agit d’un coupé qui a été restauré en 1990 sur l’initiative du président d’Aston Martin d’alors, Victor Gauntlett, et du directeur du Works Service and Parts Operations, Kingsley Riding-Felce, qui souhaitaient faire la démonstration des possibilités offertes par cette division de l’entreprise. Un collectionneur du Vieux continent a versé un peu plus de 750 000 $ CAN (485 500 £) pour en faire l’acquisition.

Le lot numéro 308 a, par ailleurs, suscité un vif engouement. Dix-neuf enchérisseurs (cinq présents sur place, neuf par téléphone et cinq autres représentés par des courtiers) se sont livrés une lutte acharnée pour mettre la main sur une DB6 Vantage 1968 découverte récemment « dans son jus ». L’un d’entre eux l’a finalement raflée pour près de 200 000 $ CAN (124 700 £).

Une DB4 série IV Vantage 1962 ayant servi de mulet dans la préparation du film « Goldfinger », enfin, a fait saliver les cinéphiles. Ce bijou de la saga de James Bond a été décroché pour tout près de 130 000 $ CAN (84 000 £).

Selon les porte-parole de Bonhams, 95% des lots offerts (automobiles et artefacts combinés) ont été vendus, dont environ 40 des quelque 50 voitures inscrites au catalogue.

Il s’agissait de la 11e vente aux enchères organisée par Bonhams pour l’Aston Martin Works Service. Cette division d’Aston Martin se spécialise dans la restauration, la modification et la transformation d’automobiles Aston Martin et Lagonda d’après-guerre.

L’Aston Martin DB2 1950 « VMF 65 » de l’écurie de la marque. (Photo: Bonhams)


Gallerie de l'article