Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Buick partage le sketch d’un concept spectaculaire

Le nouveau prototype évoque le concept Wildcat EV révélé plus tôt cette année Le chroniqueur auto: , mis à jour:

•    Buick a partagé le croquis d’une étude spectaculaire à l’occasion de l’Action de grâce aux États-Unis.

•    Le modèle s’inscrit dans la continuité du concept Electra EV qui a été présenté plus tôt cette année.

•    Si un tel modèle ne voit jamais le jour, on espère fortement que ses lignes vont inspirer le design des futurs produits de la marque.

Dans le cadre de la fête de l’Action de grâce aux États-Unis, le département de design de General Motors a partagé sur sa page Instagram le croquis d’un concept Buick doté de lignes spectaculaires. 

Ce dernier nous rappelle le prototype Wildcat EV que nous avons vu plus tôt cette année. La nouvelle création partage plusieurs éléments avec ce dernier, mais on semble davantage en présence d’une berline que d’un coupé 2+2. L’étude a été réalisée par Aaron Rigs, un styliste qui œuvre au sein de GM depuis un peu plus de 10 ans. Celui-ci nous a aussi donné les lignes du concept Cadillac Escala de 2016. Il a aussi été responsable des croquis originaux et du modèle d’argile du concept Buick Avista, également en 2016. 

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Verra-t-on Buick nous offrir une berline aux lignes aussi racées au cours des prochaines années ? On en doute, bien sûr, surtout que la firme ne nous propose que des VUS maintenant. Rien n’est impossible, toutefois. Chose certaine, une voiture de la sorte, même si exclusive, pourrait servir de vitrine et d’appât incroyables auprès des masses. 

À travers les lignes du croquis partagé, on peut espérer discerner les futures orientations stylistiques de la marque et c’est là que le modèle est peut-être le plus intéressant. 

Aucun dessin de l’intérieur n’a été partagé. 

Buick est au cœur d’une opération de rajeunissement, une opération nécessaire à sa survie. La marque avait déjà partiellement réussi un tel exercice, faisant passer la moyenne d’âge de ses acheteurs de 72 à 52 ans (entre 2005 et 2015, environ). La prochaine étape, c’est de les ramener vers la trentaine ou la quarantaine afin de les conserver plus longtemps.