Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La camionnette BT-50 de Mazda : belle, mais pas pour nous

Vous a-t-on déjà offert un bonbon ou une friandise simplement pour vous dire qu’elle n’était pas pour vous ? Si oui, vous savez exactement ce que peuvent ressentir les amateurs de camionnettes intermédiaires, ainsi que de produits Mazda, à la vue du nouveau BT-50 de l’entreprise.

Le modèle de troisième génération vient d’être présenté en ligne et disons qu’il a de la gueule. Cependant, il faut savoir qu’il est basé sur l’Isuzu D-Max et a été conçu principalement pour les marchés asiatiques et l’Australie, là où les consommateurs aiment les camions presque autant que les Américains.

On se souviendra que Mazda a quitté le segment des camionnettes intermédiaires en Amérique du Nord après son expérience avec une version de la Ford Ranger, connue sous le nom B-Series. La compagnie est cependant demeurée active ailleurs dans le monde à l’intérieur de cette catégorie.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Mazda BT-50 2021, trois quarts arrière
Photo : Mazda
Mazda BT-50 2021, trois quarts arrière

Mécaniquement, ce modèle Isuzu/Mazda est animé par un 4-cylindre turbodiesel de 3 litres construit par Isuzu et réglé pour fournir 190 chevaux à 3600 tr/min et 332 livres-pied de couple entre 1600 et 2600 tr/min. La propulsion et une boîte manuelle à six vitesses sont de série. Les acheteurs peuvent débourser un supplément pour obtenir une boîte automatique, la traction intégrale, ou les deux.

La capacité de charge est quant à elle chiffrée à 2347 livres, tandis que le véhicule est capable de remorquer 7716 livres.

Selon vous, est-ce que ce BT-50 pourrait connaître du succès chez nous ? Si la chose semble évidente au Canada, il faut toujours penser au marché américain. Là, Mazda est loin d’être un premier choix dans la tête des consommateurs.

Mazda BT-50 2021, intérieur
Photo : Mazda
Mazda BT-50 2021, intérieur
Mazda BT-50 2021, profil
Photo : Mazda
Mazda BT-50 2021, profil