Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Silverado et GMC Sierra HD 2011 : aperçu et plus

Chevrolet Silverado et GMC Sierra HD 2011 : aperçu et plus

Par ,

L’industrie automobile défraye toujours les manchettes. Bon nombre d’acheteurs de grosses camionnettes en Amérique du Nord n’ont d’yeux que pour la toute dernière génération de modèles dits «Heavy Duty» que les trois géants de Détroit lancent au compte-goutte. Auto123.com vous offre ici un aperçu du nouveau duo de GM.
 
Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com

Oubliez l’enveloppe extérieure; c’est du pareil au même. Enfin, presque. Quelques retouches mineures ont été apportées, mais elles sont sans doute loin de vous intéresser autant que les merveilles qui se cachent sous leur acier et leur chrome.

Premièrement, le nouveau cadre entièrement caissonné se distancie nettement de l’ancien par sa rigidité supérieure. À cela s’ajoute une suspension révisée en profondeur, autant à l’avant qu’à l’arrière. Les points de support à l’avant, par exemple, ont été renforcés et la différence saute aux yeux.

En plus de solidifier la base sur laquelle reposent les nouvelles camionnettes de GM, les ingénieurs ont sagement installé des freins de plus gros calibre avec disques de 14 pouces (355 millimètres) afin de tenir compte du rendement accru.

À quel point le rendement a-t-il été accru, vous demandez-vous? Voici quelques chiffres qui vous feront saliver…

Une fois proprement équipées, les Silverado et Sierra HD 2011 possèdent une capacité de remorquage (9843 kilos ou 21 700 livres) et de charge utile (3009 kilos ou 6635 livres) inégalée dans la catégorie. En fait, elles peuvent remorquer de 7711 kilos (17 000 livres) à 9843 kilos (21 700 livres) dépendamment de la remorque fixée à l’attelage.

La beauté, à mon avis, reste le V8 turbodiesel Duramax de 6,6 litres, dont les améliorations majeures lui permettent de tenir tête au nouveau moteur Power Stroke de Ford, du moins sur papier. Pour être exact, il génère sept chevaux (total de 397) et 15 livres-pied de couple (total de 765) de plus que le Power Stroke. En prime, le nouveau Duramax consomme 11 % moins de carburant sur l’autoroute et émet jusqu’à 63 % moins de pollution grâce à l’injection d’urée dans le système d’échappement. Compte tenu du réservoir de plus grande capacité, l’autonomie offerte atteint presque 1125 kilomètres. Quand on parle d’aller jusqu’au bout, c’est le cas!
 
Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com