Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chronique Robert Wickens: Une finale à couper le souffle !

Chronique Robert Wickens: Une finale à couper le souffle !

Par ,

Je viens d'assister à mon premier Grand Prix de Singapour et je dois admettre que j'ai été conquis. Comme je vous l'ai mentionné dans ma chronique précédente, j'avais déjà piloté une voiture de Formule 1 en démonstration sur ce tracé en 2008, mais cette fois, c'était pour une véritable course.

J'étais à Singapour à titre de pilote de réserve de Marussia Virgin Racing. L'équipe avait hâte de disputer cette course, car les améliorations récemment apportées à la MVR-02 et évaluées à Monza allaient marcher beaucoup mieux sur le circuit de Singapour qui requiert une aérodynamique différente.

Photo: Marussia Virgin Racing
Photo: Marussia Virgin Racing

L'écurie a connu une bonne course, et a encore une fois démontré l'excellente fiabilité de la monoplace. Nous étions encore plus près de nos rivaux, et c'est très encourageant.

Malheureusement, Timo (Glock) a été percuté à l'arrière durant la course, ce qui a brisé son aileron et l'a forcé à l'abandon. Jérôme (D'Ambrosio) a connu une bonne course, sans incident, et a croisé l'arrivée en 18e place.

J'ai connu un bon week-end et j'ai pu mieux m'imprégner de l'atmosphère d'un Grand Prix. Il était quand même bizarre de se coucher à 6 heures du matin pour se lever à une heure de l'après-midi ! Nous sommes tous restés sur le fuseau horaire britannique, et on semblait disposer de plus de temps qu'à l'habitude même s'il s'agissait d'un horaire normal de Grand Prix.

J'ai été étonné de ne jamais m'être senti fatigué et d'aller au gym chaque jour sans ennui. Lors des Grands Prix habituels, mon horaire est beaucoup plus chargé, et j'ai du mal à souffler un peu !

Photo: Marussia Virgin Racing
Photo: Marussia Virgin Racing

J'ai effectué une autre « première » à Singapour quand j'ai fait mes débuts comme mannequin lors du Amber Lounge Fashion Show. Ne vous inquiétez pas: je ne ferai pas carrière dans ce domaine! Mais ce fut amusant de défiler avec les autres pilotes. Le plus difficile était de garder un visage impassible alors que je défilais devant tout ce monde !

L'équipe est partie disputer le Grand Prix du Japon. Je n'y serai pas, car je vais disputer la dernière manche du championnat de Formule Renault 3.5 en Espagne. Je ne suis jamais allé au Japon et j'aurais bien aimé y aller avec l'écurie Marussia Virgin Racing, mais ma priorité est de terminer ma saison de Formule Renault en beauté, car j'ai une bonne chance de décrocher le titre.

Ce sera un week-end sans lendemain, car mon avance au classement n'est que de deux points sur mon plus proche rival. La journée de samedi pourrait bien être la clé du succès. Une solide prestation samedi pourrait bien tout changer pour la course de dimanche, mais attendons de voir ce qui va se dérouler.

Photo: Marussia Virgin Racing
Photo: Marussia Virgin Racing

Tous les pilotes européens connaissent bien le Circuit de Catalunya à Barcelone, car je crois qu'il figure au calendrier de toutes les séries ! J'y ai roulé au cours des trois dernières années, et j'y ai décroché deux pôles et des podiums à chaque saison.

C'est un endroit qui m'est favorable, autant en course qu'en essais. C'est réellement l'un de mes tracés favoris. Si tout va bien, je pourrai y repartir dimanche avec le titre de champion en poche ! Je vous raconterai tout cela dans ma prochaine chronique.

À très bientôt!

Robert Wickens

@robertwickens
www.robertwickens.com