Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Sebring cabriolet 2001-2006 : occasion

Chrysler Sebring cabriolet 2001-2006 : occasion

Par ,

À l'université, mon professeur d'économie était un grand fan de la Chrysler Sebring. D'ailleurs, pendant le temps où je l'ai connu, il en a possédé deux exemplaires, ce qui m'a toujours intrigué.

Un jour, je lui ai demandé, un peu innocemment, pourquoi il avait choisi une Sebring et non pas une voiture plus luxueuse ou plus extravagante. Après tout, les professeurs d'université font de très bons salaires.


Sa réponse m'a laissé perplexe.

«Je ne laisse pas mes possessions me posséder», m'a-t-il dit. Il voulait dire par là que, bien qu'il existe sur le marché beaucoup de cabriolets plus dispendieux, la conventionnelle et très terre-à-terre Sebring lui convenait parfaitement. Pour lui, elle faisait le même travail qu'un modèle haut de gamme. Une chose est sûre: c'est l'une des décapotables qui a le plus horreur des excès.

La Sebring cabriolet est construite à partir du même châssis que la version à toit fixe, ce qui aide à réduire les coûts. Peu importe si sa capote est relevée ou rabattue, cette voiture affiche un style élégant. De plus, elle procure une conduite raisonnablement excitante pour une «berline décapitée».

La nouvelle génération est arrivée chez les concessionnaires depuis quelque temps déjà, alors si vous recherchez un bon modèle usagé, le moment est plus que propice. Par surcroît, il s'agit d'une voiture américaine, ce qui veut dire que sa valeur de revente est assez faible. Pour l'acheteur, c'est un avantage (et pour le vendeur, un malheureux inconvénient).

Bien sûr, la Sebring avait quelques défauts. Il est donc important de les connaître pour éviter que votre rêve ne se transforme en cauchemar.

La première chose à surveiller, c'est la liste de rappels. Si le modèle qui vous intéresse n'a eu qu'un seul propriétaire, celui-ci pourra vous dire si les travaux et correctifs recommandés ont été effectués. En cas de doute, votre concessionnaire local pourra vous aider. D'ailleurs, il serait bon que vous l'apportiez là-bas en vue d'une inspection. Le concessionnaire connaît parfaitement la voiture, ses zones problèmes et son ancien propriétaire.

La plupart des rappels émis concernent des problèmes mineurs. Par exemple, des fils incorrectement branchés pourraient mener à un court-circuit qui causerait une panne ou l'illumination aléatoire du témoin de vérification de moteur (check engine). Dans ce dernier cas, le problème peut être dû à un bouclier thermique de capteur défectueux qui affecte le fonctionnement du module de contrôle électronique. Certains propriétaires auraient fait inspecter leur voiture à plusieurs reprises pour un témoin de vérification de moteur qui s'allume sporadiquement avant qu'un correctif soit apporté.