Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Communauto salue l'entrée en bourse de Zipcar

Communauto salue l'entrée en bourse de Zipcar

Par ,

Tel que rapporté par Communauto

Communauto, l'entreprise qui a introduit l'autopartage en Amérique du Nord, souhaite que l'appel public à l'épargne que Zipcar a lancé ce matin au NASDAQ entraînera une transformation de cette organisation vers un modèle d'autopartage plus durable d'un point de vue environnemental mais aussi sur le plan économique.

« Communauto a toujours été préoccupée par le fait que la situation économique difficile de Zipcar, (mise en évidence par le processus de qualification pour le NASDAQ*) et l'orientation plus commerciale qu'environnementale qu'a adoptée cette organisation puissent un jour nuire à l'image de l'autopartage auprès des pouvoirs publics ainsi que de la population en général. Nous ne voudrions pas que le fait que Zipcar n'ait pas encore trouvé le chemin de la rentabilité après plus de 10 années d'opération puisse être interprété comme un échec du concept de l'autopartage plutôt que comme le résultat des limites du modèle d'affaires adopté par cette entreprise : à mi-chemin entre la location traditionnelle de voiture et l'autopartage » a déclaré le président-directeur général et fondateur de Communauto, monsieur Benoît Robert.

Les bonnes performances économiques affichées depuis des années par les nombreuses organisations d'autopartage qui ont choisi de demeurer fidèles à la mission sociale, urbanistique et environnementale (plutôt que commerciale) qui a justifié la naissance de cette industrie, démontrent, au contraire, la solidité du modèle d'affaires qu'elles ont adopté et dont devraient s'inspirer les actionnaires présents et futurs de Zipcar.

Rappelons que la plupart de ces organisations se sont regroupées, récemment, au sein de la CarSharing Association (www.carsharing.org).

« Nous sommes convaincus que la pression du public obligera Zipcar à faire de l'ordre dans ses finances et à s'inspirer des bonnes pratiques développées ailleurs et qui pourraient lui permettre d'améliorer sa capacité à concilier ses objectifs économiques et collectifs comme ont su le faire des entreprises comme Communauto au Québec ou Mobility en Suisse. L'arrivée potentielle dans l'actionnariat de Zipcar d'un large public d'investisseurs particulièrement sensibles à ces enjeux rendue possible par l'introduction en bourse de Zipcar poussera très certainement celle-ci dans cette voie. Cette évolution est éminemment souhaitable car c'est par leur santé financière et par la cohérence des actions posées par ses membres envers sa mission fondamentale que ceux-ci pourront contribuer à renforcer l'industrie de l'autopartage ».

*Zipcar a accumulé, à ce jour, un déficit de plus de 65 millions $. Les résultats disponibles pour l'exercice fiscal 2010 font état d'un déficit de 14,1 millions $ (pour un chiffre d'affaires de 186,1 millions) comparativement à 4,6 millions, lors de l'exercice précédent.