Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison : Ford Ranger 2019 vs Toyota Tacoma 2019

Contrairement aux camionnettes pleine grandeur qui sont quasi exclusives au marché nord-américain, les modèles intermédiaires ont des visées plus internationales. On retrouve des Ranger et des Tacoma du côté de L’Amérique du Sud, de certains pays d’Afrique, de l’Asie du Pacifique et du Moyen-Orient.

Ce segment de marché a parfois eu la vie dure chez nous en raison des prix des camionnettes pleine grandeur qui dépassaient à peine ceux des intermédiaires. GM a relancé avec succès la gamme des camionnettes intermédiaires avec le duo Colorado et Canyon, forçant du coup Ford à réagir. Pour 2019, nous assistons donc au retour du Ranger après huit ans d’absence sur le marché. Pour ce qui est du Tacoma, il a résisté à toutes les modes et même dans le creux de la vague, il est resté présent sur le marché.

Le Ford Ranger
Les plus âgés se souviendront du Ford Courier qui a été sur la route de 1972 à 1982. Ce camion de petit format marquait une collaboration entre Mazda et Ford. L’histoire s’est poursuivie avec le Ranger qui est apparu en 1988 pour survivre jusqu’en 2011.

Mais attention, la nouvelle génération de Ranger qui revient pour 2019 ne vise pas la même clientèle qu’à l’origine. D’une part, Mazda n’est plus impliqué dans le dossier et la version 2019 du Ranger est plus imposante que celle proposée jusqu’en 2011. Ce nouveau Ranger est presque aussi grand que les F-150 de la fin des années 90.  

Notre essai du Ford Ranger 2019

Ford Ranger
Photo : B.Charette
Ford Ranger

Vocation récréative
Contrairement aux modèles pleine grandeur conçus et pensés pour l’Amérique du Nord, le Ranger, qui a vu le jour en Australie et en Asie du Pacifique avant de venir ici, arbore un style différent avec des rondeurs dans le pavillon, typique des modèles outre-mer comme Volkswagen, Mitsubishi et autres. Les pare-chocs différencient le Ranger nord-américain du modèle mondial : les nôtres sont en acier et sont montés directement sur le châssis pour une durabilité et une résistance supérieures aux chocs. Ailleurs dans le monde, les pare-chocs sont en plastique.

Pour le Canada nous avons droit à trois variantes. La version de base XL arrive uniquement avec une cabine allongée. La version XLT vient en cabine allongée ou cabine double (quatre portes), tandis que la version haut de gamme Lariat est uniquement disponible en versions à cabine double.

Aux trois niveaux de finition s’ajoute aussi pour 1400 $ le groupe tout-terrain FX4, disponible pour chacun des modèles. Cet ensemble comprend quatre roues motrices à temps partiel, des plaques de protection en acier à l’avant et sous le châssis, des amortisseurs et des pneus tout-terrain ainsi que des garnitures grises magnétiques.

Ford Ranger
Photo : B.Charette
Ford Ranger

Toujours fidèle à l’EcoBoost
Ford n’offre pour le moment qu’un seul moteur turbo à 4 cylindres de 2,3 litres. C’est essentiellement le même bloc que celui au service de la Mustang. Avec le Ranger, il produit 270 chevaux et 310 livres-pieds de couple avec la même boîte automatique à 10 rapports dont profite la Mustang.

La configuration du Ranger est à propulsion, mais le modèle est livrable avec quatre roues motrices. Cette dernière version vient avec une boîte de transfert à deux vitesses, le différentiel arrière à verrouillage électronique, ainsi que le système de gestion du terrain de Ford qui permet au conducteur de choisir l’un des modes suivants ; Normal, Herbe/Gravel/Neige, Boue/Sable.

Vous avez aussi droit à un nouveau régulateur de vitesse hors route à basse vitesse (similaire au contrôle à basse vitesse sur le Toyota Tacoma) de série sur les modèles à quatre roues motrices. Appelé Trail Control, il s’engage à des vitesses allant de 1 à 30 km/h et peut être ralenti à une nouvelle vitesse (au lieu de débrayer) en appliquant le frein.

Le nouveau Ranger, en plus d’être confortable sur route et très compétent hors route, est aussi capable de remorquer 3400 kg (7500 lb). Vous profitez d’un habitacle silencieux avec la technologie Ford embarquée. Il est encore trop tôt pour parler de fiabilité. Les prix vont de 31 000 $ jusqu’à 42 000 $ dans le cas d’une version Lariat.

Ford Ranger
Photo : B.Charette
Ford Ranger

Le Toyota Tacoma
À l’image des autres camionnettes intermédiaires, le Tacoma a commencé modestement sa carrière en 1995 avec un format compact de petit camion à tout faire. Principalement vendu en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie, il s’est rapidement imposé comme un camion fiable et solide. La plus récente génération, arrivée en 2016, a fait sauter le Tacoma dans la catégorie des camions intermédiaires. L’an dernier le Tacoma a reçu quelques ajustements mineurs comme le groupe de sécurité Safety Sense P qui offre un système de précollision avec détection des piétons, une alerte de sortie de voie et des feux de route automatiques.

Notre essai routier du Toyota Tacoma TRD Pro 2019

Toyota Tacoma
Photo : Toyota
Toyota Tacoma

Gamme simplifiée
Chez Toyota, ce n’est pas le choix qui manque. Le modèle de base à deux roues motrices et à moteur 4-cylindres débute à environ 32 000 $. On passe ensuite par les modèles TRD hors route et TRD Sport auquel vous pouvez ajouter l’option TRD Pro qui revient pour 2019.

Le modèle de base offre une cabine « accès » dotée de deux strapontins arrière pour dépanner deux passagers, ou de manière plus réaliste, recevoir un surplus de bagages. Les modèles à cabine double offrent de l’espace pour cinq adultes et une boîte de cinq pieds (six pieds avec la cabine « accès »). L’aspect général est celui d’un outil de travail ; le Tacoma ne paye pas de mine, mais est efficace.

L’exception à cette règle est la version TRD Pro avec sa prise d’air surélevée et son bleu pétant qui ne manque pas d’attirer l’attention. Ce TRD Pro, qui se détaille à 56 345 $, est fait sur mesure pour les endroits inhospitaliers. Muni d’une plaque protectrice ornée d’un logo rouge, la variante TRD s’accompagne aussi un système d’échappement en acier inoxydable TRD, des amortisseurs signés Fox, des ressorts hélicoïdaux avant, des ressorts à lames arrière renforcés et des pneus tout terrain, en plus d’une foule d’éléments de luxe à l’intérieur. C’est l’ultime modèle Tacoma.

Toyota Tacoma TRD Pro
Photo : B.Charette
Toyota Tacoma TRD Pro

La proposition de base débute avec un moteur 4-cylindres de 2,7 litres développant 159 chevaux et 180 livres-pieds de couple. La plupart des modèles sont équipés d'une boîte automatique à six vitesses, mais les versions 4x4 des ensembles TRD Sport et TRD Pro sont livrées avec une boîte manuelle à six rapports.

Les camions à moteur V6 profitent d’un 3,5 litres de 278 chevaux et 265 livres-pieds de couple. Le V6 offre une capacité de remorquage de 2900 kilos (6400 livres), ce qui est inférieur à ce que propose le Ford Ranger à moteur 4-cylindres. Le 4-cylindres du Tacoma ne peut remorquer que 1590 kilos (3500 livres).

Avantages du Ford Ranger
Le Ford Ranger est tout neuf. Il est donc plus moderne dans sa présentation et plus à jour technologiquement. De plus, il offre une conduite plus douce que celle du Tacoma, et ce, à meilleur prix et avec une meilleure capacité de remorquage.

La version Lariat, la plus équipée, exigera autour de 45 000 $ si vous ajoutez l’option FX4. Il faudra payer plus de 56 000 $ pour l’équivalent avec une livrée TRD Pro chez Toyota. La fiabilité demeure un point d’interrogation, car le Ranger arrive tout juste sur le marché.

Avantages du Tacoma
C’est vrai que le Tacoma est dispendieux, tous les amateurs de camions vous le diront, mais ce produit est indestructible. Vous n’aurez pas à vous soucier de sa fiabilité et si vous avez la conduite hors route à cœur, à l’exception d’un Jeep Wrangler, le Toyota Tacoma TRD Pro est sans doute ce qui se fait de meilleur pour aller s’amuser sur des routes impossibles.

Ford Ranger/Toyota Tacoma
Ford Ranger/Toyota Tacoma

Similitudes
Les deux camionnettes s’adressent à ceux qui ne veulent pas de l’encombrement d’un camion pleine grandeur, mais qui ont quand même besoin de suffisamment de capacité pour combler leurs besoins. Le format et le nombre de configurations sont aussi assez semblables.

Notre verdict

Sur la base d’une utilisation quotidienne, le Ford Ranger est plus confortable, mieux insonorisé et plus économe en carburant ; il aura plus de sens pour une majorité de clients. Pour ceux qui veulent d’abord la robustesse et un camion à l’épreuve de tout, le Tacoma est le seul choix. Et attention ! Toyota nous promet de nombreuses améliorations pour son Tacoma en 2020.

Ford Ranger

Nous avons aimé

Châssis rigide
Confort de roulement
Compétence hors route
Capacité de remorquage

Nous avons moins aimé

Finition ordinaire
Style sans éclat
Un seul choix de moteur

Toyota Tacoma

Nous avons aimé

Fiabilité reconnue
Capacité hors route (TRD Pro)
Qualité de fabrication

Nous avons moins aimé

Modèle vieillissant
Consommation de carburant assez élevée
Moteur 4-cylindres inutile

Ford Ranger/Toyota Tacoma
Ford Ranger/Toyota Tacoma

Fiches techniques

  Ford Ranger 2019Toyota Tacoma 2019
...TransmissionAuto 10 vitesses6 vitesses (manuel et auto)
 Rouage4RM4-cyl 2RM
 Consommation (ville)11,8 l / 100 km12,1 l / 100 km
 Consommation (route)9,8 l / 100 km10,1 l / 100 km
 Rouage V6 4RM (aut)
 Consommation (ville) 13,2 l / 100 km
 Consommation (route) 10,7 l / 100 km
 Réservoir de carburant68 litres80 litres
    
 Moteur  
 TypeEssenceEssence
 Puissance270 ch159 ch
 Couple310 lb-pi180 lb-pi
 Cylindres4 cylindres4 cylindres
 Cylindrée2,3 litres turbo2,7 litres
 Puissance 278 ch
 Couple 265 lb-pi
 Cylindres V6
 Cylindrée 3,5 litres
    
 Capacités  
 Boîte5 et 6 pieds5 et 6 pieds
 Capacité de remorquage3400 kg1590 kg (4 cylindres)
 Capacité de remorquage 2600 kg  (V6)
    
 Extérieure  
 Longueur5334 mm5392 mm ou 5727 mm
 Largeur2159 mm1889 mm ou 1910 mm
 Hauteur1803 mm1793 mm
 Empattement3200 mm3235 mm ou 3571 mm
    
 Garantie3 ans / 60 000 km3 ans / 60 000 km
 Prix30 969 $ à 42 289 $31 000 $ à 56 345  $

Article par Auto123.com