Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conduirez-vous un véhicule électrique d'ici trois ans ?

Conduirez-vous un véhicule électrique d'ici trois ans ?

Par ,

Quelle question, me direz-vous ! On en est encore à la mécanique à essence traditionnelle pour encore de nombreuses années ! C'est vrai, mais General Motors, par l'entremise de sa division Chevrolet, laisse planer de gros espoirs de voir circuler sur nos routes des véhicules qui fonctionneront en grande partie à l'électricité. La Chevrolet Volt, dont nous avons parlé l'été dernier lors de son passage dans le Vieux-Port de Montréal, vient en effet de passer de l'état de concept à prototype. Voilà une grande nouvelle pour tous les amateurs de voitures vertes.

Chevrolet Volt

Serez-vous du nombre ?

La question qu'il faut se poser est celle-ci : serez-vous du nombre des personnes qui se procureront une Volt quand GM la commercialisera ? Tout dépendra du prix de vente, évidemment. Au départ, on parlait d'un véhicule de masse dont le prix pourrait avoisiner les 30 000 $ pour un modèle de base. Cependant, j'ai plutôt l'impression qu'on s'approchera des 35 000 $. En location, ça peut toujours aller, mais c'est un peu cher à l'achat, j'en conviens. Ce n'est donc pas tout le monde qui pourra se la procurer.

Pourtant, je garde espoir de voir le prix se placer à un niveau acceptable. Si je vous dis que je viens tout juste de commander un véhicule neuf et que je vais renouveler mon bail de location pour 27 mois quelque part en février quand mon nouveau véhicule arrivera au concessionnaire, est-ce que ça vous sonne une cloche ? Dans 27 mois, soit en mai 2010, en principe et si tout va bien, Chevrolet devrait mettre sa Volt sur le marché, et j'aimerais bien figurer parmi les premiers heureux élus qui rouleront à l'électricité. Serez-vous du nombre ? Moi, je ferai tout pour en être.

Un véhicule conçu pour mes besoins
Personnellement, je suis travailleur autonome. Il m'arrive de sortir de chez moi pour le travail, mais je n'ai jamais à me déplacer très loin. Ça joue en deçà des 60 kilomètres. En général, je me sers de mon véhicule pour faire les courses (quelques kilomètres), pour me rendre à mon club de curling (25 kilomètres quatre fois par semaine) ou aller chercher ma conjointe au métro Longueuil (environ 40 kilomètres). Si je roule en Volt, je roule sur l'électricité à 100 % du temps, puisque je reste sous les 70 kilomètres d'autonomie électrique par jour. Tout ce que j'ai à faire quand je reviens chez moi, c'est de brancher le véhicule dans une prise de 110 volts durant six heures.