Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conseils à suivre lors d’un essai routier

Conseils à suivre lors d’un essai routier

Profitez au maximum de cette étape importante de votre magasinage Par ,

Article fourni par CARPROOF

L’essai routier est une bonne occasion d’évaluer à quel point le véhicule qui vous intéresse correspond à vos besoins et à votre style de vie. C’est aussi la chance de repérer des points négatifs avant de faire un gros investissement.

Dans le but de vous aider dans votre magasinage, voici 10 conseils à suivre lors d’un essai routier :

  • 1. Amenez un parent ou ami – cette personne pourra vous donner un deuxième avis et vous aider à voir ce qui ne pourrait pas convenir.
  •  
  • 2. Décidez ce qui est important pour vous – quels sont vos besoins et vos désirs? Il faut déterminer si, par exemple, vous recherchez plus le confort, la fiabilité, la sécurité par mauvais temps, etc.
  •  
  • 3. Vérifiez l’historique du véhicule – dans le cas d’un véhicule usagé, mieux vaut connaître les antécédents, incluant les dommages subis et les travaux effectués. Ces informations peuvent servir à négocier le prix si jamais vous êtes intéressé à acheter.
  •  
  • 4. Planifiez votre trajet – où comptez-vous faire l’essai routier du véhicule? C’est d’autant plus important si vous vous trouvez dans un secteur peu familier. Vérifiez tous les scénarios, comme un chemin de campagne, une autoroute, une rue achalandée et une route endommagée pour voir comment le véhicule réagit.
  •  
  • 5. Prenez votre temps avant de sortir de la cour –inspectez l’extérieur et l’intérieur du véhicule avant de partir. Familiarisez-vous avec les différents accessoires et systèmes pour ne pas qu’ils vous distraient en cours de route. Au besoin, demandez des précisions au vendeur. Assurez-vous en même temps que tout fonctionne correctement?
  •  
  • 6. Conduisez normalement – faites les mêmes manœuvres d’accélération, de freinage, de virage et de dépassement que vous avez l’habitude de faire. Testez bien la puissance du moteur; est-ce suffisant ou trop par rapport à vos besoins? N’oubliez de vérifier le comportement de la boîte de vitesses lors des passages.
  •  
  • 7. Évaluez les sensations au volant – La prise en main, la sensibilité de la direction et le besoin de corriger la trajectoire de temps à autre sont tous des éléments importants à considérer. Répétez les enchaînements gauche-droite pour voir comment réagit le véhicule.
  •  
  • 8. Vérifiez le freinage – appuyez tantôt doucement, tantôt brusquement sur la pédale. L’antiblocage fait-il le travail? Le véhicule tend-il à pousser d’un côté? Est-il nécessaire d’enfoncer beaucoup la pédale pour obtenir les résultats escomptés? Le freinage fait partie des aspects à étudier avec le vendeur et aussi un mécanicien lors de l’inspection avant l’achat.
  •  
  • 9. Pensez au stationnement – effectuez des manœuvres de stationnement, tant perpendiculaire qu’en parallèle, afin d’avoir une autre perspective du véhicule, de son gabarit, de sa maniabilité et de ses angles morts.
  •  
  • 10. Ne vous pressez pas – un essai routier devrait prendre environ 30 minutes, dépendamment du trajet. Prenez le temps de conduire le véhicule et d’étudier l’intérieur pour avoir la certitude qu’il vous conviendra.

Conseils supplémentaires pour un essai routier en hiver
L’hiver est un très bon temps pour essayer un véhicule, car vous pouvez également vérifier sa tenue de route dans la neige et sur la glace. Voici d’autres points à considérer avant un tel essai :

  • - Apportez une autre paire de chaussures pour ne pas salir l’intérieur. Évitez les grosses bottes qui vous empêcheraient de bien jouer avec les pédales.
  •  
  • - Essayez le véhicule à basse et à haute vitesse; si la route est glacée ou enneigée, trouvez une grande cour de stationnement déserte pour les manœuvres risquées et les tests de freinage.
  •  
  • - Même s’il fait froid, pensez à vérifier le fonctionnement du climatiseur en plus de la chaufferette et du dégivreur.
  •  
  • - Si le véhicule est recouvert de neige, demandez au vendeur si vous pouvez l’enlever ou encore aller au lave-auto afin de bien inspecter l’extérieur.

En terminant, rappelez-vous qu’un essai routier ne vous oblige nullement à acheter le véhicule. C’est un bon moyen de comparer différents modèles qui vous intéressent pour voir lequel vous préférez. Téléchargez le Guide « Comment faire un essai routier » de CARPROOF pour de l’aide supplémentaire.