Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

De la fosse à la gloire - Pygmalion entre en piste

De la fosse à la gloire - Pygmalion entre en piste

Par ,

Imaginez 2 000 mètres de béton qui serpentent et tournent comme un boa constrictor étouffant sa proie.

La piste du Mission International Raceway est reconnue pour son intensité et son intransigeance envers les intrépides ou leurs bolides. L’état d’alerte et la plus grande concentration sont nécessaires afin de prévenir toute fausse manœuvre aux conséquences désastreuses.

C’est du moins ce que j’ai ressenti.

À 5:30 ce samedi matin là, les paupières encore alourdies par le manque de sommeil, je suis sorti du lit sans me plaindre.

On m’a conduit jusqu’à la piste. Voilà de simples mots qui ne peuvent rendre justice à ce jour tant attendu.

Sur le siège du passager, une légende locale de la course, Tony Morris Sr. Depuis son retrait de la compétition en 2002, Tony s’est associé à Porsche Cars Canada Ltd pour enseigner les rudiments de la conduite automobile aux journalistes et leur faire apprécier les capacités ahurissantes des produits Porsche.

Tony Morris Sr.
Photo: Rob Rothwell/Auto123.com

Bien que Tony fasse partie intégrante de mon processus d’ascension de la fosse automobile jusqu’aux circuits professionnels, dans une version du Pygmalion de Bernard Shaw à essence, c’est en fait la dynamique enivrante de deux piliers de l’ingénierie allemande qui ont permis ma métamorphose.

Aux premières heures de mon ascension, j’étais derrière le volant d’une Porsche 991, mieux connue sous le nom de Porsche 911 Carrera S 2012. Mon coupé vert péridot métallisé rugit grâce à un moteur de 400 chevaux et un couple de 325 lb-pi dérivé du groupe moteur six cylindres en ligne de 3,8 L à injection directe et système de lubrification à carter sec.

L’homme et la machine évoluant en parfaite harmonie, je suis devenu le variable inconnu de cette glorieuse aventure. Et tandis que le doute me submergeait et testait mon ego, Tony affichait une confiance et une détermination inébranlables au service de mon évolution de néophyte à novice.

Le premier défi de Tony devant le drapeau vert consistait à trouver un moyen de me détendre et de me calmer alors que nous passions des puits à la piste. Un coup d’œil aux mains du pilote sur le volant suffit à Tony pour connaître son état d’esprit.

Serrer le volant comme les appuie-bras d’une chaise de dentiste ne donne rien de bon.

J’ai suivi les instructions de Tony à la lettre et sans m’en rendre compte, j’étais devenu tout à fait concentré. Rien d’autre ne comptait sauf conduire la Carrera S vite et de façon sécuritaire autour du circuit ; c’était ancré aussi profondément en moi que le besoin de téter pour un bébé à la vue d’un biberon.

Porsche 911 Carrera S 2012 en piste
Photo: Rob Rothwell/Auto123.com

Seule la voix de Tony qui me donnait des instructions détaillées surmontait le son du fameux moteur arrière. « Ne freine qu’en ligne droite » est un des conseils que Tony ne cesse de répéter. Il faut ralentir à la vitesse idéale avant d’entrer dans un virage au risque de déstabiliser la voiture à mi-chemin, ce qui n’est vraiment pas une bonne chose.

Une fois la vitesse établie, tout repose sur la ligne la plus efficace pour prendre un virage et ce n’est pas aussi simple que cela peut sembler l’être. Mon instinct naturel de conduite m’amenait à positionner la voiture trop à l’intérieur du virage, ce que Tony a rapidement corrigé.

« Large, plus large dans la courbe », tel était le refrain de Tony alors que je positionnais la voiture pour prendre le virage numéro huit et atteindre la sortie neuf en conservant une vitesse maximum. Déporter la Carrera vers l’extérieur du virage huit me semblait tellement illogique, mais le brillant instructeur insistait pour que je le fasse.

Tout à coup, je suis ressorti du virage numéro neuf à une vitesse nettement supérieure à celle de la Ferrari 458 Italia que je poursuivais. Au moment où nous atteignions le dernier droit, j’ai poussé mon petit bolide Porsche devant l’étalon italien qui s’était engagé un peu trop à l’intérieur du virage et n’était pas en mesure de réenclencher le dispositif de postcombustion aussi rapidement.

En regardant Tony lever les deux pouces, j’ai ressenti de l’exaltation et avec tous les sens en éveil, j’éprouvais le besoin de traquer ma prochaine proie, car j’avais maintenant goûté au sang.

Sur le circuit, tout s’arrête pour le dîner. Ici, pas question de courir le ventre vide. Une fois repu, je retourne à mes deux kilomètres de béton, mais cette fois, mon véhicule est beaucoup plus gros. On s’installe alors dans une Porsche Panamera S Hybride 2012 qui délivre 380 chevaux-vapeur et 428 lb-pi de couple grâce à une combinaison électricité/essence.

Porsche 911 Carrera S 2012 et Porsche Panamera S Hybride 2012
Photo: Rob Rothwell/Auto123.com

Depuis que j’ai changé d’auto, la pluie s’est mise de la partie, ou plutôt le déluge et la danse des essuie-glaces. Tony m’avoue qu’il adorait courir sous la pluie et moi je me dis que c’est tant mieux !

Loin de me recommander de ralentir sur la surface glissante, mon instructeur me pousse et je ressemble vraiment à un chien enragé qui tire sur sa laisse. Tony a révisé mes virages afin de tirer profit des segments secs de la piste et d’éviter les flaques de dimensions olympiques dans lesquelles pataugent les autres. La stratégie porte fruit et je commence à profiter de cet engin impressionnant.

Je suis sûr que plus d’un conducteur a été surpris de voir cet imposant traîneau à quatre portes apparaître dans ses rétroviseurs pendant que je jouais le rôle de Pygmalion. Mon professeur a fait preuve de magie pour transformer un conducteur médiocre en coureur assoiffé de sensations en une seule journée.

Même sans Tony, tout propriétaire de Porsche ou conducteur passionné qui possède un véhicule bien adapté peut profiter d’une journée sur piste au Mission’s International Raceway en s’inscrivant à l’épreuve sur piste Inside Line avec Morrisport Advanced Driving au www.morrisport.com/trackdays.html.
Porsche Boxster S 2012
Porsche Boxster S 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article