Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des technologies de rallye au service de la Prodrive P2

Des technologies de rallye au service de la Prodrive P2

La toute première voiture de Prodrive est pour le moins impressionnante Par ,

La toute première voiture de Prodrive est pour le moins impressionnante

Si vous connaissez Prodrive, vous êtes probablement familier avec ses activités dans le monde des sports motorisés. La compagnie a travaillé
La toute première voiture de Prodrive est pour le moins impressionnante. (Photo: Prodrive)
sur la 550 GTS de Ferrari (sanctionnée FIA-GT), mais elle est plus connue pour sa collaboration avec Subaru World Rally Team (SWRT). Et bien que Prodrive se soit spécialisée dans les différentiels, boîtes de vitesses et autres composantes mécaniques pour les voitures de course, son savoir-faire s'est étendu jusqu'aux pièces après-vente pour de multiples véhicules, comme la Subaru Impreza.

Au printemps 2005, nous avions écrit que Prodrive, basée à Banbury, au Royaume-Uni, était en train de travailler sur une supervoiture compacte à moteur central, dessinée et assemblée à l'interne afin de promouvoir ses propres innovations en matière de recherche et de développement. Ce projet était une idée de David Richards, le PDG et président du conseil de la compagnie, qui voulait démontrer au monde entier tout le talent et la vision de son équipe. Ainsi, le modèle en question, baptisé P2, met en oeuvre deux nouvelles technologies inspirées des courses de rallye et jamais vues auparavant sur une voiture de série.

Nous avions aussi spéculé que la voiture serait basée sur la Subaru Impreza; or, Prodrive a choisi la Subaru R1, une micro-voiture exclusive au
Difficile à croire que la Subaru R1 a pu être transformée en un bolide sport, encore moins en cette bête de course. (Photo: Prodrive)
Japon qui est en fait le plus petit véhicule produit par Subaru. Prodrive l'a complètement retravaillée, transformant une voiture droite à quatre places en un bolide profilé à deux places. Ce dernier n'est pas plus long qu'une Mazda MX-5 et il arbore les composantes d'entraînement de l'Impreza WRX STI japonaise, dont le moteur à quatre cylindres à plat de 2,0 litres et la boîte manuelle à six vitesses.

La puissance est passée de 300 à 345 chevaux et le couple a augmenté à 425 lb-pi, principalement en accroissant la pression du turbocompresseur et en reprogrammant le système de gestion du moteur. Le plus incroyable, c'est que Prodrive a été capable d'obtenir ce résultat tout en réduisant le temps de réponse du turbocompresseur grâce à son système ALS (Anti-Lag System) innovateur. Développé pour la voiture de Subaru qui participe au Championnat du monde de rallye, l'ALS travaille à maintenir une pression élevée dans le turbocompresseur, et ce, en brûlant du carburant non consumé dans le collecteur d'échappement afin que la turbine tourne continuellement à très haute vitesse. Par conséquent, la P2 offre un temps de réponse du turbocompresseur pratiquement nul, ce qui rend sa performance aussi instantanée qu'un moteur atmosphérique, en plus de maintenir le couple sur une vaste plage de régime.

Le célèbre système de traction intégrale symétrique de Subaru, malgré son impressionnante capacité à répartir la puissance, n'a rien à voir avec le système de dynamique active du couple (Active Torque Dynamics) de
Les composantes motrices de Subaru sont hautement optimisées par l'ajout des systèmes ALS et ATD. (Photo: Prodrive)
Prodrive. Cette technologie, également le fruit de l'expertise de Prodrive en rallye, emploie deux différentiels actifs afin de transférer constamment la puissance entre l'avant et l'arrière. Non seulement l'ATD distribue également la puissance aux quatre roues, mais il améliore aussi la maniabilité. Comment? En réduisant le sous-virage par un transfert de puissance aux roues arrière et le survirage par un transfert de puissance aux roues avant. Le système a ceci de génial qu'il offre au conducteur une voiture parfaitement neutre et équilibrée en toutes circonstances.