Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Diminution des accidents automobiles : les sources réelles

Diminution des accidents automobiles : les sources réelles

Par ,

En partenariat avec Promutuel Assurance

PUBLIREPORTAGE — En mai dernier, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) dévoilait son bilan routier avec d’excellentes nouvelles, soit une amélioration pour une 8e année consécutive. Alors que certains intervenants affirment que cette réduction est attribuable à la prévention et aux nombreuses campagnes de sensibilisation, certains affirment plutôt que cette réduction est liée aux innovations technologiques des voitures. Voici une revue des différents éléments que nous avons trouvés!

La diminution du nombre d’accidents mortels et de décès depuis 1978, soit la première année d’activités de la SAAQ, par rapport à 2014, est de 81 %, alors que le nombre de véhicules en circulation a presque triplé! La réduction par rapport à l’année dernière est de 14 % et en grande partie attribuable au groupe d’âge des 15 à 24 ans.

Cette diminution importante a même poussé la SAAQ à annoncer une réduction des tarifs d’immatriculation à la suite de l’annonce du bilan. Les propriétaires de véhicules de promenade verront leur facture baisser de 35 %, soit un montant de 65 $. Les compagnies d’assurance pourraient aussi suivre le pas en baissant leur prime. Pour vérifier si vous y avez droit, n’hésitez pas à demander un prix ou à faire une soumission d’assurance auto en ligne.

Quant à la promotion d’une conduite sécuritaire et à la sensibilisation aux dangers de la route, la SAAQ a traité de 14 sujets importants tout au long de l’année. Les distractions au volant, particulièrement l’utilisation du cellulaire en conduisant, ont occupé une part considérable de la campagne de prévention. Les sujets liés au partage de la route avec les vélos ont aussi été très présents, en lien avec les événements malheureux de l’été dernier. De plus, des thèmes récurrents ont été communiqués, comme l’alcool au volant ou la fatigue au volant, en plus du port de ceinture de sécurité et des excès de vitesse.

Certains chroniqueurs mettent plutôt l’accent sur les avancées technologiques en sécurité active et passive ainsi que la généralisation de certains dispositifs de sécurité. On cible particulièrement l’intégration dans un plus grand nombre de véhicules des coussins gonflables, des radars intelligents, des capteurs d’angles morts, des caméras de recul et autres accessoires permettant de mieux contrôler l’environnement immédiat. La plus grande présence de ces technologies va de pair avec l’abandon graduel des véhicules plus anciens.

Un dernier élément intéressant que nous avons relevé touche la qualité des routes au Québec. Les plus grands critiques de l’état de nos routes affirment même que les automobilistes ont réduit leur vitesse de conduite, et donc le nombre d’accidents, à cause de l’état lamentable de ces dernières! Le nombre de chantiers serait aussi un facteur de diminution du nombre d’accidents, mais ce dernier argument doit être mis en perspective et considérer les décès de travailleurs de chantier.