Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Augusto Farfus victorieux, Bruno Spengler héroïque

DTM: Augusto Farfus victorieux, Bruno Spengler héroïque

Par ,

Augusto Farfus (BMW) a remporté sa première victoire en DTM sur le circuit de Valencia, avant-dernière manche du championnat, alors que Bruno Spengler (BMW) s’est encore rapproché de la première place du classement malgré une pénalité sévère

La tension était palpable avant le départ, alors que les trois protagonistes pour le titre, Gary Paffett (Mercedes), Bruno Spengler (BMW) et Jamie Green (Mercedes) ne s’élançaient que des 16e, 12e et 18e places sur la grille, respectivement, et se préparaient à remonter dans le peloton.

Alors que Augusto Farfus, en pôle position, s’élançait impeccablement, le leader du championnat Gary Paffett accrochait la BMW de Joey Hand, et endommageait l’avant de sa voiture. À partir de là, le Britannique allait évoluer en queue de peloton. Paffett était même contraint à l’abandon en fin de course, et ne marquait de ce fait aucun point. Green, également en délicatesse en début de course, accrochait finalement le point de la 10e place.

De son côté, Bruno Spengler (BMW) fut l’autre héros de cette course. Bien parti depuis sa 12e place, le Canadien intégrait rapidement le top 10, et pouvait espérer faire une bonne affaire au championnat avec les ennuis de ses rivaux. Mais il était sanctionné – assez durement – pour avoir anticipé le départ (en fait, sa voiture a très légèrement bougé sur son emplacement), et écopait d’un drive through, qui le reléguait à son tour en queue de peloton.

Mais Spengler, au contraire de Paffett et Green, était vraiment performant ce dimanche, et il put à nouveau remonter ses adversaires, bien aidé parfois par ses équipiers, pour arracher une 6e place assez exceptionnelle dans ces conditions. Le voici revenu à seulement trois points de Gary Paffett avant la finale de la saison à Hockenheim.

À noter la belle deuxième place d’Adrien Tambay (Audi), qui termine devant Mattias Ekström, et la belle course de la Suissesse Rahel Frey (Audi), qui décroche la 7e place après avoir tenu la dragée haute à Andy Priaulx (BMW) notamment.

Quant à Robert Wickens (Mercedes), il n’a guère été verni à Valencia. Le pilote de l’Ontario fut impliqué dans un accrochage au départ, avant de quitter la route quelques tours plus tard et de taper assez durement dans les pneus, ce qui le contraignait évidemment à l’abandon.

Valencia – Course :
1. Augusto Farfus (BMW) 46 tours en 1h08’22’’522
2. Adrien Tambay (Audi) +8’’406
3. Mattias Ekström (Audi) +8’’967
4. Filipe Albuquerque (Audi) +23’’067
5. Mike Rockenfeller (Audi) +28’’066
6. Bruno Spengler (BMW) +39’’831
7. Rahel Frey (Audi) +48’’318
8. Andy Priaulx (BMW) +49’’562
9. Dirk Werner (BMW) +58’’327
10. Jamie Green (Mercedes) +1’10’’596
Etc.

Championnat :
1. Paffett 127 points, 2. Spengler 124, 3. Green 109, 4. Rockenfeller 85, 5. Ekström 81, etc.