Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Endurance: Des détails sur la fusion d'ALMS et Grand-Am

Endurance: Des détails sur la fusion d'ALMS et Grand-Am

Par ,

La conférence de presse annonçant la fusion des deux grandes séries de courses d'endurance nord-américaines, le Grand-Am Road Racing et la série American Le Mans, a eu lieu mercredi à Daytona, et des détails concernant la nouvelle série commencent à émerger.

Quand deux organismes fusionnent, il y a toujours, qu'on le veuille ou pas, un « gagnant » et un « perdant ». Dans ce cas-ci, Grand-Am, soutenu par la surpuissante NASCAR, possède nettement l'avantage. On le constate par les réponses qui suivent.

Selon le fondateur de Grand-Am, Jim France, un nom n'a pas encore été trouvé pour la nouvelle série qui commencera en 2014.

« Nous n'avons pas encore de nom. Nous avons quelques idées de noms qui identifieraient l'union des deux séries », de dire France lors de la conférence de presse d'hier.

Point majeur : quelles voitures seront autorisées à courir ? Le nouveau groupe n'a pas voulu élaborer sur la structure de classes, mais Don Panoz, francophile confirmé et fondateur de la série American Le Mans, a, en quelque sorte, confirmé que les prototypes LMP1 seraient abandonnés.

« Dans notre situation, nous ne songeons pas à avoir une classe LMP1 », d'avouer Panoz.

« Nous pensons plutôt à des prototypes avancés. Nous sommes basés aux États-Unis et nous mettons sur pied une série de voitures sports américaine. Nous devons prendre soin à notre propre marché », de dire prudemment Panoz.

Grand-Am Ford Riley
Ford Riley, Grand-Am. (Photo: Grand-Am.com)

Ces propos de Don Panoz donnent du poids à la rumeur qui veut que les Prototypes Daytona (DP) de la série Grand-Am Rolex deviendront la classe majeure de la nouvelle série.

Les experts comprennent que le nouveau groupe travaille aussi à faire des bolides de classe LMP2 la catégorie secondaire du championnat, même si ces voitures sont actuellement plus rapides que les Prototypes Daytona.

Scott Atherton, directeur de la série American Le Mans et qui siègera sur le conseil d'administration de la nouvelle série, a déclaré que la classe GTE, connue sous le nom de GT en ALMS, fera partie du nouveau championnat.

Le calendrier 2014 devrait compter douze épreuves, incluant les prestigieuses 12 Heures de Sebring.