Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Est-ce la façon de vendre une voiture?

Est-ce la façon de vendre une voiture?

Par ,

Vous le savez, j'aime me moquer de la Toyota Corolla. D'ailleurs, je ne suis pas la seule. Bien que très populaire, la petite Japonaise fait partie d'un running gag au sein de la presse automobile. Nous rions de sa peinture beige, de sa conduite ennuyante et de son manque d'habiletés en général.

Mais comme je l'ai dit, elle connaît quand même un énorme succès, ayant vendu près de 40 millions d'unités à travers le monde depuis 1966. C'est nettement plus que la Beetle, qui frôle les 22 millions. Jusqu'ici en 2012, Toyota a trouvé plus de 25 000 preneurs au Canada seulement. Ces chiffres sont renversants... et un peu inquiétants pour les autres usagers de la route.

Visiblement, l'équipe du marketing de Toyota a un don spécial.

Euh, peut-être pas, après tout.

J'ai vu dernièrement une publicité de la Toyota Corolla qui m'a fait réfléchir. La voici :



Au début, je trouvais que le gars avait des chaussures cool, mais je ne pouvais en dire autant de sa voiture. Puis, je me suis demandé tout bonnement : quel message veut-on passer au juste? Si James choisit les mêmes chaussures (et, par association, la même voiture) qu'une vieille dame de 90 ans, en quoi cela aide-t-il la cause de la Corolla? Le gars se fait féliciter par la grand-mère pour ses bottines, mais elle ne regarde même pas sa bagnole - un autre bel exemple du caractère anonyme de la Corolla.

Je sais que le marketing est un univers complexe et subjectif qui opère à différents niveaux et qui produit différents effets mais, sapristi, à quoi pensaient les gens de Toyota? Pendant ce temps, d'autres compagnies telles que Dodge nous offrent des bijoux du genre :



Puisque la Corolla occupe déjà le quatrième rang des ventes au Canada, je doute qu'une seule publicité puisse lui faire vraiment mal. D'ailleurs, plusieurs trouveront tout simplement comme moi que le gars avait des chaussures cool. Par contre, il se peut que, inconsciemment, les jeunes acheteurs n'aient plus « l'envie » de se tourner vers la Corolla.

Je le répète, je ne suis pas une spécialiste du marketing. Toutefois, en tant que consommatrice et possible propriétaire d'une Corolla (ai-je vraiment écrit ça?), je ne suis certainement pas la seule à voir les choses de cette façon. Qu'en pensez-vous?