Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Exclusif: Le jeune pilote Maxime Pelletier arrête la compétition

Exclusif: Le jeune pilote Maxime Pelletier arrête la compétition

Par ,

Contre toute attente, le pilote québécois de la série de Formule BMW, Maxime Pelletier, décide d'arrêter la compétition automobile à seulement 18 ans.

Après avoir disputé plusieurs saisons en karting, Pelletier, reconnu comme étant l'un des beaux espoirs du sport automobile canadien, a commencé sa carrière en automobile en Formule BMW en 2006 avec l'écurie Gelles Racing (classé 16e au championnat). En 2007, il passait chez HBR Motorsport (4e au classement ) avant de courir pour Apex HBR en 2008 (terminant à la 8e place).

Maxime Pelletier en Formule BMW.

Après mûre réflexion, le jeune homme a informé lundi son père Rémy de son désir de tout stopper.

« L'an dernier, l'objectif était de courir en Eurosérie de Formule 3. Ça n'a pas fonctionné. Comme Maxime ne voulait pas arrêter pendant un an, on a dû se rabattre sur une 3e saison en Formule BMW. Ça a été une erreur. Il a couru dans de mauvaises conditions et il a connu des problèmes de santé, » a expliqué Rémy Pelletier à Auto123.com.

« Pour 2009, nous regardions la possibilité de disputer le nouveau championnat de Formule 2 en Europe, » ajoute Rémy Pelletier. « J'avais tous les papiers en mains et le contrat. Il fallait trouver 400 000$. J'étais disposé à chercher du financement. Mais lundi soir, Maxime m'a annoncé qu'il arrêtait. Il m'a dit que nous étions mieux de garder notre argent personnel pour consolider notre avenir plutôt que de le voir encore partir en fumée dans un métier dont les chances de réussir sont plutôt minces. »

Rémy Pelletier continue : « Sachant que de toute manière, trouver des commanditaires était quasiment une mission impossible et que de toute façon , il nous serait extrêmement ardu de gravir les échelons supérieurs sans ce support, Maxime n'avait pas envie de me voir revivre une situation de stress financier avec un avenir incertain. Il préfère se concentrer sur un avenir plus réaliste en retournant aux études. À 18 ans, il a pris une décision très mature et courageuse qui me rend très triste. Mais je l'accepte ».

Il faut ajouter que la saison 2008 a été particulièrement démoralisante pour Maxime. Une série d'ennuis mécaniques difficilement explicables de la part d'une équipe professionnelle, une exclusion du podium au GP du Canada à cause de l'utilisation d'une huile non conforme, et des résultats franchement décevants à la finale mondiale à Mexico ont eu raison de sa motivation.
photo:BMW