Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Abu Dhabi: Hamilton aux anges, Vettel dans le décor

F1 Abu Dhabi: Hamilton aux anges, Vettel dans le décor

Par ,

D'après Autosport.com

Sebastian Vettel (Red Bull), bien que parti de la pôle position, a dû se contenter d'observer passivement le tout récent triomphe de Lewis Hamilton (McLaren) au Grand Prix d'Abu Dhabi 2011.

« Cette victoire est pour ma mère » – Lewis Hamilton après le GP d'Abu Dhabi (Photo: WRi2)
« Cette victoire est pour ma mère » – Lewis Hamilton après le GP d'Abu Dhabi (Photo: WRi2)

Fernando Alonso (Ferrari) a offert une surprenante opposition au Britannique. Parti cinquième, il s'est payé Mark Webber (Red Bull) au départ, avant de faire le même coup au coéquipier de Hamilton, Jenson Button.

Si la lutte entre Alonso et Hamilton à l'avant a été serrée, elle l'a été tout autant entre Button et Webber pour la dernière marche du podium. Le mérite revient cependant à Button, laissé à lui-même suite à des problèmes de SREC.

Mais l'histoire que tout le monde retiendra concerne l'abandon inattendu de Vettel au premier tour. Victime d'une mystérieuse crevaison dans le deuxième virage, l'Allemand a bien tenté de ramener sa monoplace aux puits dans l'espoir de poursuivre la course, seulement pour se faire dire par ses mécanos que le combat était perdu d'avance.

Ce premier abandon depuis le Grand Prix de Corée 2010 a visiblement perturbé Vettel, qui s'explique mal les faits. En effet, rien ne laissait présager sa soudaine crevaison. Sans aucun doute, les ingénieurs chez Red Bull travailleront d'arrache-pied pour comprendre ce qui s'est passé.

Derrière le quatuor de tête, Felipe Massa (Ferrari) a bien tenté de se joindre à la lutte. En témoigne son tête-à-queue à six tours de l'arrivée. Son erreur a failli lui coûter la cinquième place, mais il n'en fut rien, il est resté devant Nico Rosberg (Mercedes).

Pour sa part, Michael Schumacher (Mercedes) a devancé Adrian Sutil. Le coéquipier de Sutil chez Force India, Paul di Resta a tenté une stratégie audacieuse, avec un premier relais sur la gomme dure – qui n'a pas porté fruit. Il a tout de même conservé sa 10e position, devant Sergio Perez (Sauber), 11e.

Rubens Barrichello, dont l'avenir en Formule 1 est menacé, a fait oublier sa séance de qualifications désastreuse de la veille. De la 23e place sur la grille, il est remonté jusqu'en 12e place, sur les talons de Perez.



Résultats de la course – Grand Prix d'Abu Dhabi

D'après Italiaracing.net

1 - Lewis Hamilton (McLaren MP4/26-Mercedes) - 55 tours
2 - Fernando Alonso (Ferrari 150) – 8"4
3 - Jenson Button (McLaren MP4/26-Mercedes) – 25"8
4 - Mark Webber (Red Bull RB7-Renault) – 35"7
5 - Felipe Massa (Ferrari 150) – 50"5
6 - Nico Rosberg (Mercedes MGP W02) – 52"3
7 - Michael Schumacher (Mercedes MGP W02) – 1'15"9
8 - Adrian Sutil (Force India VJM04-Mercedes) – 1'17"1
9 - Paul di Resta (Force India VJM04-Mercedes) - 1 tour
10 - Kamui Kobayashi (Sauber C30-Ferrari) - 1 tour
11 - Sergio Perez (Sauber C30-Ferrari) - 1 tour
12 - Rubens Barrichello (Williams FW33-Cosworth) - 1 tour
13 - Vitaly Petrov (Renault R31) - 1 tour
14 - Pastor Maldonado (Williams FW33-Cosworth) - 1 tour
15 - Jaime Alguersuari (Toro Rosso STR6-Ferrari) - 1 tour
16 - Bruno Senna (Renault R31) - 1 tour
17 - Heikki Kovalainen (Lotus T128-Renault) - 1 tour
18 - Jarno Trulli (Lotus T128-Renault) - 2 tours
19 - Timo Glock (Virgin VR02-Cosworth) - 2 tours
20 - Vitantonio Liuzzi (Hispania F111-Cosworth) - 2 tours



Tour le plus rapide par Mark Webber (Red Bull) en 1min42,612s

Abandons
1° tour - Sebastian Vettel
18° tour - Jérôme d'Ambrosio

9° tour - Sébastien Buemi
48° tour - Daniel Ricciardo