Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Adrian Newey ''prêt à aider'' le projet britannique de la Coupe de l'America

F1: Adrian Newey ''prêt à aider'' le projet britannique de la Coupe de l'America

Par ,

D'après GMM

Le célèbre marin britannique, Sir Ben Ainslie, laisse entendre qu'Adrian Newey pourrait jouer un rôle clé dans son projet de Coupe de l'America 2017.

Le célèbre ingénieur le mieux payé de la Formule 1 a annoncé récemment qu'il partira en semi-retraite de la F1 en fin de saison, pour s'impliquer dans un nouveau projet technologique de Red Bull.

De plus en plus frustré par les réglementations toujours plus strictes de la F1, Adrian Newey admet son intérêt pour la conception de voiliers de compétition, et est souvent lié à Ben Ainslie.

Le marin médaillé olympique a annoncé mardi le lancement de son projet de 130 millions $ pour la Coupe de l'America 2017.

« J'ai eu quelques très bonnes conversations avec Adrian. Il désire participer à la course de l'America's Cup, c'est super pour nous », de dire le Britannique dans le Guardian.

« Il est clairement très impliqué en Formule 1 encore, et cela va dépendre de comment il peut s'impliquer dans l'équipe », d'ajouter Ben Ainslie.

Ben Ainslie Racing
Ben Ainslie en action. (Photo: BenAinslie.com)

Le défi de Ainslie pourrait s'intégrer dans le nouveau « Centre des technologies avancées » de Red Bull, officiellement conçu pour conserver Adrian Newey.

« La conception d'un yacht tourne autour de l'aérodynamique et de l'hydraulique, si bien que nous avons déjà entamé des discussions avec les équipes de Formule 1 », d'expliquer le Britannique.

Le marin confirme qu'Adrian Newey est « prêt à aider » une équipe britannique à remporter la Coupe de l'America.

« Il y a eu beaucoup de discussions pour que Adrian rejoigne l'équipe et je l'ai rencontré un certain nombre de fois », commente Ben Ainslie sur la BBC.

Adrian Newey a encore beaucoup à faire cette saison pour amener la RB10 au niveau des Mercedes W05, et Christian Horner a tenu à minimiser les suggestions que Sebastian Vettel puisse quitter Red Bull du fait que son célèbre directeur technique s'occupe d'autres projets que la Formule 1.

Dans le Mirror, le directeur général de Red Bull insiste qu'il ne fait « aucun doute » que Sebastian Vettel sera au volant d'une Red Bull « pour de nombreuses années à venir ».