Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Adrian Sutil affirme avoir perdu tout respect pour Lewis Hamilton

F1: Adrian Sutil affirme avoir perdu tout respect pour Lewis Hamilton

Par ,

Dans une récente interview accordée à GP Week, Adrian Sutil, pilote de Formule 1 de l’écurie Sahara Force India, dit avoir perdu tout respect pour Lewis Hamilton suite à l’incident survenu dans une boîte de nuit de Shanghai en 2011.

On se souvient que Sutil avait physiquement agressé Éric Lux de Genii lors d’une fête tenue dans un night-club de Shanghai suite à la victoire de Hamilton sur McLaren au Grand Prix de Chine. Hamilton était présent lors de l’événement et était un témoin clé.

Sutil avait voulu que Hamilton témoigne lors de son procès pour coups et blessures, mais le Britannique ne s’est jamais montré.

La juge Christiane Thiemann du palais de justice de Munich avait ensuite jugé Sutil coupable et l'avait condamné à 18 mois de prison avec sursis et à 200 000 euros d'amende.

Cet incident a évidemment jeté un froid glacial sur leurs relations, eux qui étaient bons amis depuis leurs jours en Formule 3.

F1 Adrian Sutil Japan 2008 Lewis Hamilton
Lewis Hamilton et Adrian Sutil au Japon, en 2008. (Photo: WRi2)

Après une saison passée au purgatoire, Sutil est revenu en F1 cette saison. Lors du Grand Prix de Monaco, Hamilton avait pourtant déclaré vouloir discuter de l’affaire avec Sutil afin « de s’assurer de régler les choses ».

Interrogé à ce sujet par GP Week, Sutil a confirmé ne jamais avoir parlé avec Hamilton jusqu’ici cette saison.

« Non, nous n'avons toujours pas parlé de l'incident. Pour une raison ou une autre, il n'a jamais repris contact avec moi depuis… » a déclaré Sutil.

« Il disait toujours qu'il était mon ami, mais il a décidé de disparaître, changeant même de numéro de téléphone. Je l’ai vu dans la paddock et il a toujours dit ‘Ouais, nous pouvons nous asseoir et en discuter’, mais ce jour n’est jamais arrivé », a confié Sutil.

« Vous comprendrez que je n'éprouve aucun respect pour les individus dans son genre. Je le respecte en tant que sportif, mais je pense qu'il est bien inférieur à moi en tant qu'être humain et je ne souhaite pas perdre mon temps avec ces gens-là. Je suis heureux d'avoir pris conscience de sa vraie nature », de conclure le pilote allemand.