Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bernie Ecclestone applaudit l'approche de Jean Todt

F1: Bernie Ecclestone applaudit l'approche de Jean Todt

Par ,

D'après GMM

Bernie Ecclestone apprécie beaucoup l’approche de Jean Todt qui n’a pas été aussi présent que Max Mosley l’était durant son règne controversé de 16 ans. Todt œuvre plutôt à l’arrière-scène pour changer les choses en Formule 1.

« Il s’occupe de ce qui doit être géré », a commencé Ecclestone qui a fait faire le tour de la nouvelle piste coréenne à Todt lors d’une des rares visites du Président de la FIA à un grand prix.

« C’est bon pour lui et c’est bon pour nous, je crois », a ajouté celui qu’on blâme pour son hypocrisie. En effet, des « sources crédibles » d’autres médias prétendraient qu’Ecclestone prépare un coup aux côtés de Max Mosley afin de renverser l’autorité de la FIA.

Des spéculations qui n’affectent pas le moins du monde le principal intéressé. « Nous sommes des gens d’affaires sérieux », a expliqué Todt. « Je n’aurais pas appliqué sur ce poste si Max n’avait pas très clairement manifesté son intérêt de quitter. Nous travaillons tous ensemble avec un même objectif ».

Nick Craw, le président du sénat de la FIA, avait sommé cette semaine les autorités dirigeantes de renforcer dorénavant la règle des 90 jours pour l’inspection finale d’une piste. Ce à quoi Ecclestone avait répondu de façon virulente : « Quand il sera à la barre, il fera ce qu’il veut ».

Pendant ce temps, Todt insiste pour dire que la FIA ne peut garantir la venue de la Formule 1 en Belgique. Le pays connaît une fois de plus des ennuis à boucler les fins de mois, surtout alors qu’Ecclestone envisage de gros marchés comme les États-Unis et la Russie en remplacement.

« Nous espérons que la Belgique demeurera au calendrier parce que c’est un circuit historique fantastique. Toutefois, lorsque les coffres sont vides, il y a un problème », a indiqué le Français.