Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bernie Ecclestone répète qu'il n'a rien fait d'illégal

F1: Bernie Ecclestone répète qu'il n'a rien fait d'illégal

Par ,

Le grand patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone, comparaît actuellement à la haute cour de Londres au sujet de la vente controversée des intérêts de F1 il y a de cela quelques années.

L’ancien vendeur de voitures usagées, âgé de 83 ans, a nié les allégations qu’il soit impliqué dans une affaire de conspiration autour de la vente de la société Formula One Group.

Ancien propriétaire de l’écurie de F1 Brabham, Ecclestone est accusé d’avoir conclu une « entente de corruption » avec un banquier allemand, Gerhard Gribkowsky, afin de faciliter la vente des intérêts de la F1 à un acheteur de son choix et d’en conserver ainsi le contrôle.

Ecclestone a répondu que cette poursuite manquait de fondement et a nié toute conspiration.

Il a expliqué au juge avoir versé des sommes d’argent à Gribkowsky, car l’Allemand le menaçait de le faire chanter en prétendant une évasion fiscale.

À propos des allégations de chantage, Ecclestone a rétorqué : « Oui, c’est vrai. Et c’est ce que j’ai toujours soutenu ».

Gribkowsky, ancien directeur des opérations à risques à la banque BayernLB, a été condamné par la justice allemande pour abus de confiance, évasion fiscale et d’avoir accepté 44$ millions en pots de vin. Il est emprisonné pour huit ans et demi.

Ecclestone et ses coaccusés ont nié avoir agi illégalement dans cette affaire. La procédure d’instruction se poursuivra à Londres durant plusieurs semaines.