Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Christian Horner insiste que les consignes d'équipes ne sont pas autorisées

F1: Christian Horner insiste que les consignes d'équipes ne sont pas autorisées

Par ,

D'après GMM

Alors que Lewis Hamilton vient de reprendre la tête au championnat devant Mark Webber, l'attention se tourne une nouvelle fois vers les "consignes d'équipes".

Les deux pilotes ont respectivement 31 et 28 points d'avance sur Sebastian Vettel, suggératn que Mark Webber soit maintenant le pilote numéro un Red Bull et bénéficie du support entier de l'équipe.

Du côté de McLaren, les pilotes sont traités à égalité et Lewis Hamilton insiste qu'il ne recevra "aucun traitement préférentiel" par rapport à Jenson Button.

Mark Webber déclare : "Je pense qu'il est encore trop tôt, mais peut-être il y a une stratégie différente par rapport à McLaren. C'est trop tôt pour le moment, mais je dirais que l'on en n'est pas loin."

Cependant, interrogé si Sebastian Vettel va aider Mark Webber, Christian Horner répond : "Ce serait une consigne d'équipe. Et ce n'est pas autorisé !"

Au magazine Auto Motor und Sport, Sebastian Vettel déclare : "Il y a encore plusieurs courses et on peut voir que tout change rapidement. Monza sera difficile pour nous et aujourd'hui nous aurions pu être sur le podium, tout reste possible."

Curieusement, les consignes d'équipes pourrait donner quelques points supplémentaires à l'équipe Red Bull si le Conseil Mondial décide de pénaliser les pilotes Ferrari la semaine prochaine.

Sebastian Vettel a terminé troisième derrière les deux Ferrari à Hockenheim, et Helmut Marko indiquait à Auto Motor und Sport dimanche : "Le 8 septembre Sebastian pourrait gagner 10 points supplémentaires."

De son côté, Fernando Alonso indiquait aux journalistes espagnols : "Non, je ne le pense pas, nous sommes détendus."